Eglise catholique de Martinique
http://martinique.catholique.fr/beatification-de-mgr-oscar-romero
        Béatification de Mgr Oscar Romero

Béatification de Mgr Oscar Romero

Jour de fête au Salvador samedi 23 Mai 2015 : le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les causes des saints, et l’envoyé spécial du pape François, a présidé la messe de béatification de Mgr Oscar Romero, l’archevêque de San Salvador assassiné en pleine messe il y a trente-cinq ans. Le Saint-Père a adressé un message à à l’archevêque de San Salvador, Mgr José Luis Escobar Alas.


Sur la place « Salvador del Mundo », lieu emblématique de la capitale salvadorienne, près de 250 000 personnes étaient attendues. Le gouvernement avait d’ailleurs décrété une journée de congé national et les deux principaux gangs du pays, les maras MS 23 et le barrio 18, ont déclaré une trêve pour l’occasion.

Lors de la célébration, ont été présentés aux fidèles des objets personnels de Mgr Romero, dont sa chemise ensanglantée ; chemise qu’il portait le jour de sa mort, le 24 mars 1980, lorsqu’il tomba sous les balles de miliciens d’extrême-droite.

Figure emblématique d’une Eglise persécutée parce que défendant les pauvres, Mgr Romero dénonçait avec force les injustices sociales, les assassinats et les violences commises impunément par les escadrons de la mort.

A noter que les 1 000 ciboires utilisés pour la distribution de l’eucharistie ont été personnalisés avec des éléments se référant au martyr, la photo officielle de Mgr Romero, le thème « sentir avec l’Eglise », la phrase de béatification « Monseñor Romero 2015 » et le sceau papal, « étant donné que c’est un acte officiel de toute l’Eglise », précise Edwin Henriquez, chargé du protocole. Les prêtres utiliseront un missel avec le portrait de Mgr Romero sur la page de couverture, et sur l’arrière la photo de l’archevêque célébrant les funérailles de son ami le Père jésuite Rutilio Grande, curé d’Aguilares assassiné par les Escadrons de la Mort d’extrême-droite le 12 mars 1977.

« Monseigneur Romero, qui construisit la paix avec la force de l’amour, donna témoignage de la foi par sa vie livrée jusqu’à l’extrême ». Ce sont les mots que le Pape François écrit dans une lettre adressée à l’archevêque de San Salvador, Mgr José Luis Escobar Alas et président de la conférence épiscopale du Salvador. Dans ce texte, il revient sur la figure du nouveau bienheureux et sur les enseignements que les catholiques et l’Eglise peuvent en tirer aujourd’hui.

Mgr Romero est l’incarnation du Bon Pasteur, celui qui « reçut la grâce de s’identifier pleinement avec Celui qui donna sa vie pour ses brebis ». Pour le Pape François, l’évêque assassiné « sut conduire, défendre et protéger son troupeau, restant fidèle à l’évangile et en communion avec toute l’Eglise ». Mgr Romero se distingua ainsi « par sa particulière attention aux plus pauvres et aux personnes marginalisées ».

Cet exemple fauché par les balles, le Pape le donne aux fidèles d’aujourd’hui puisque « la voix du nouveau bienheureux continue de résonner pour nous rappeler que l’Eglise, convocation des frères autour de son Seigneur, est famille de Dieu, dans laquelle il ne peut y avoir de division. La foi en Jésus Christ crée des communautés faiseuses de paix et de solidarité ». C’est ce à quoi nous invite Mgr Romero, et ce à quoi il invite l’Eglise : « à être riche en miséricorde, à se convertir en levain de réconciliation pour la société. » Le Pape insiste et explique que « Mgr Romero nous invite à la raison et à la réflexion, au respect de la vie et de la concorde ». Sa vie et sa mort nous montrent qu’il « est nécessaire de renoncer à la “violence de l’épée et de la haine” ». Le bienheureux avait ressenti dans sa propre chair « l’égoïsme qui se cache chez qui ne veut céder du sien pour donner aux autres ».

Preuve que le message de Mgr Romero est toujours vivant, le Pape François reconnait qu’est arrivé pour le Salvador « le moment favorable pour une vraie réconciliation nationale face aux défis à affronter aujourd’hui ». Le monde et le Salvador ont ainsi encore beaucoup à recevoir du nouveau bienheureux.

(Avec Radio Vatican)

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Evènements passés

  • ecrire a l'auteur Michel DEGLISE

    Michel DEGLISE
    Conseiller de l’Évêque à la Communication
    Secrétaire général de la Communication du diocèse,
    administrateur délégué du site internet diocésain, directeur de la rédaction.


    F - 97207 Fort-de-France cedex
    Tél. +596 596 63 70 70
    Tél. : +596 596 71 86 04
    Fax : +596 596 72 45 30

    site webmartinique.catholique.fr

Radio Saint Louis en direct

Ma paroisse en un clic


Radio Saint-Louis

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Eglise de France

Dieu m'est témoin

Saint(s) du jour

Lectures du jour