Eglise catholique de Martinique
http://martinique.catholique.fr/bonne-et-heureuse-annee

Bonne et heureuse année !

Chers amis,

A l’aube de la nouvelle année, permettez-moi de vous présenter mes vœux les meilleurs de santé, de bonheur et de prospérité. Que cette année vous apporte 365 jours de confort, de tranquillité et de paix !



Toutefois, je reste convaincu que ces vœux laisseront indifférents la plupart d’entre vous et même paraîtront insultants à certains. Pour quelles raisons ?

Parce que, quels que soient votre âge, votre condition physique, votre éducation, votre rang social, votre passé et votre situation actuelle, vous avez, au plus profond de vous-même, une vocation.

Cette vocation ne peut se réduire à attendre le bonheur de la seule satisfaction des besoins matériels, ou de le chercher dans une sorte d’autarcie qui consiste à s’enfoncer dans le fauteuil douillet du spectateur et regarder défiler sa propre vie à la suite des mirages de la mondialisation et de la consommation.

Nous sommes faits pour être les acteurs de notre vie et de notre avenir. Plus que jamais, nous le sentons, nous ne pouvons accepter d’être les jouets d’un destin pensé, voulu et décidé par d’autres que nous-mêmes. Notre inconscient brûle du désir de prendre en main les rênes de notre vie.

Les souhaits de confort, de tranquillité et de paix sont illusoires, nous le savons. Car rien de valable ne peut s’obtenir sans effort et sans sacrifice. « A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire », écrivait Corneille. On pourrait paraphraser ce vers en disant que rien de grand ne peut se faire sans effort ni sans prise de risque.

Aujourd’hui, le monde est à un tournant décisif de son histoire. Il est aux mains d’apprentis sorciers qui ont décidé de faire mieux que Nietzsche qui voulait la mort de Dieu. Eux, ce qu’ils veulent, c’est l’éradication de toute religion et de toute transcendance. Ils veulent préserver l’homme de toute influence parentale ou religieuse, le libérer de tout déterminisme, y compris celui de la nature, ainsi l’homme ne sera plus qu’une chose, un objet, une marchandise et aussi un déchet, lorsqu’il n’aura plus de valeur marchande. « Or la gloire de Dieu, c’est l’homme vivant », disait saint Irénée.

Aujourd’hui, il ne suffit plus d’échanger des vœux pieux et d’attendre que le Seigneur les exauce. Dieu lui-même nous a donné l’exemple en venant à Noël prendre sa place parmi nous, au milieu des pauvres, des méprisés, des migrants, des sans papier, sans argent et sans voix. Il nous demande de nous mettre debout pour relever les défis de ce monde et lui dire, par nos actes de générosité, de solidarité et de courage, que le chemin de la vraie liberté, de la joie et de la réussite de la vie est celui que nous propose son Fils Jésus.

Je sais que mes vœux ressemblent plutôt au sermon que vous pourriez entendre en allant à la messe. Tout de même, faites-moi l’amitié de croire qu’ils proviennent du fond de mon cœur de citoyen, de prêtre et d’évêque.

Il est temps pour tout homme de bonne volonté d’entrer en résistance dans le monde d’aujourd’hui, en suivant le Christ et en s’efforçant de faire ce qu’il nous commande, si nous voulons être sauvés : d’abord respecter tout homme, quel qu’il soit, de sa conception à sa mort, et lui témoigner la même amitié que Dieu a pour chacun de nous.

Bonne, heureuse et sainte Année !

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Edito

Radio Saint Louis en direct

Ma paroisse en un clic


Radio Saint-Louis

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Eglise de France

Dieu m'est témoin

Saint(s) du jour

Lectures du jour