Eglise catholique de Martinique
http://martinique.catholique.fr/chretiens-dans-le-monde-rural-c-m
      Chrétiens dans le Monde Rural (C.M.R.)

Chrétiens dans le Monde Rural (C.M.R.)

Retrouvez les activités de la Fédération de la Martinique du CMR.


Activités du CMR

Le mouvement catholique Chrétiens dans le Monde Rural (C.M.R.) a organisé un forum le mercredi 27 novembre 2013, de 9h à 13h30, au Lycée d’enseignement général et technologique agricole de Croix-Rivail, sur le thème : "La problématique de l’eau à la Martinique".


Plusieurs questions ont été abordées lors de ce forum :

- Quelles sont les décisions prises en Martinique pour préserver et protéger l’eau de nos rivières ?
- Notre eau de source est-elle potable ?
- Nos nappes phréatiques sont-elles toutes recensées et protégées ? Leur capacité est-elle suffisante pour alimenter la la population de la Martinique en eau potable ?
- Quelles sont, en Martinique, les actions connues pour stocker et utiliser l’eau de pluie ?

Comment est née l’idée d’organiser ce forum ?

La décision a été prise à la suite d’une prise de conscience, partagée par tous nos membres, devant la gravité de la situation et le constat de la rareté et de la mauvaise gestion de l’eau, surtout en période de sécheresse.

Le but est de partager le fruit de notre réflexion avec un large public dans l’espoir que les Martiniquais, en général, et les décideurs politiques et professionnels, en particulier, s’engageront pour répondre durablement à la problématique de l’eau en Martinique.

Nous vous proposons de découvrir le compte-rendu que nous a adressé M. Hugues Daniel Joseph :

Notre forum a permis de présenter à un public de choix les principaux problèmes que l’on rencontre sur la gestion écologique et économique de l’eau à la Martinique.
La présentation du diaporama a fait ressortir en plusieurs chapitres la présence, l’utilisation et la gestion de l’eau de la création (référence aux principaux textes bibliques) à nos jours.

Il a fallu faire prendre conscience de la générosité de la nature qui déverse annuellement sur la Martinique 2705 millions de mètres cubes d’eau dépourvue de toute pollution : « ces cristaux, brumes, gouttelettes métamorphosent la nature et offrent de véritables instants de bonheur. »

Cette eau, qualifiée par certains de cristalline, suit un parcours plus ou moins connu et se charge en route de pollutions visibles et invisibles pour, en fin de course, se déverser dans la mer. C’est au cours de ce processus, et dans des conditions sanitaires relativement bien maîtrisées que 4 syndicats martiniquais (CACEM pour le centre, SCCCNO pour le nord-est, SCNA pour le nord atlantique et SICSM pour le centre et le sud) de la gestion de l’eau, ainsi que la ville du Morne rouge agissant pour son propre compte, traitent environ 53 millions de mètres cubes d’eau par an nécessaire aux usagers.

Ainsi, comme l’a si bien martelé M. José NOSEL, administrateur territorial, « la Martinique ne risque pas de manquer d’eau mais risque d’en connaître une certaine pénurie parce que nous ne pourrons pas l’utiliser. » En effet, il y a un risque majeur lié à la pollution et il y a aussi le risque d’écarter de cette ressource une partie de la population à cause de son prix élevé (4,45€ le mètre cube en Martinique contre 3€ en Métropole). Pour cette raison, l’harmonisation du prix de l’eau reste une priorité.
M. Didier CAMY de l’Agence Régional de Santé se veut cependant rassurant : « nous contrôlons la qualité de l’eau en Martinique. » Il met en garde contre l’eau de nos sources (165 recensées : 126 analysées dont 107 contaminées par des germes témoins de contamination fécale, soit 85% et 19 sources indemnes de contamination, soit 15%. » Il conclu en martelant que « la consommation d’eau des sources de bord de route est déconseillée : cette eau est déclarée impropre à la consommation. »

Avec M. Joël CHOUX de l’entreprise PROCAP, « la récupération et l’utilisation de l’eau pluviale sont beaucoup développées en milieu rural. » Il renforce ainsi le constat des membres du CMR qui préconisent l’installation accompagnée de citernes de récupération de l’eau de pluie.

Mme Myriam MALSA, représentant le conseil général a de son côté, précisé les enjeux pour la protection des captages : gérer durablement les ressources disponibles, préserver les milieux aquatiques et les périmètres de captage.
L’animateur du forum, M. Hugues Daniel JOSEPH a quant à lui, insisté sur l’action du CMR, et sur la prise de conscience collective de la gestion de l’eau à la Martinique. Il suggère :

1. Au sujet des dégâts causés par les pluies diluviennes et des risques d’obstruer les sources naturelles, de « tenir compte des observations des riverains avant d’entreprendre le tracé d’une route, d’un ouvrage d’art, d’un lotissement : cela éviterait bien des catastrophes et problèmes en aval. » Les participants au forum se souvenant alors du récent glissement au morne calebasse, ou encore de l’effondrement du lotissement de la ville du François ainsi que celui de la route du Gros morne.
2. « De mobiliser de façon officielle tous les médias (presse, radios, télés) pour fédérer l’ensemble du peuple Martiniquais et construire une véritable conscience collective autour de l’eau. »
3. M. Hugues Daniel JOSEPH, Photos à l’appui, a soulevé le crucial problème que rencontrent les politiques avec le pont de la rivière de la ville du PRECHEUR. Il suggère la construction d’un pont suspendu en lieu et place du pont actuel qui, comme les précédents est supporté par deux, voire trois piliers implantés dans le lit de la rivière.

Par ailleurs, honorés de la présence de Mme Gwladys KPOHLO, responsable de la formation au CMR national, nous avons reçu les encouragements du conseil d’administration et du Président national, M. BONVOISIN Xavier.
Il nous invite à perpétuer la dimension internationale du mouvement CMR, ainsi qu’à permettre une prise de conscience des réalités martiniquaises. "Vous travaillez aujourd’hui la question de l’eau sur votre territoire. Nous sommes impatients de connaître le fruit de vos réflexions et nous ne manquerons pas, à travers les publications du CMR, d’être le relais de votre travail auprès, entre autres, des membres vivants dans l’hexagone."

Il en a également profité pour nous inviter officiellement au congrè
s du CMR qui se tiendra à Hazebrouck (Nord de la France) à l’ascension 2015. Espérant que nous apporterons aux travaux menés les particularités de la Martinique et que ce soit l’occasion de tisser des liens plus forts encore avec notre fédération.

L’adhésion de tous les participants s’est traduite par cette chanson bien connue des membres des associations d’actions catholiques :
« Un nouveau monde se lève, la terre chante en nos mains
La création s’achève par le travail humain. »

Dernière nouvelle :
Concernant le point 3 ci-dessus, le conseil Régional a opté pour un pont suspendu pour la traversé de la rivière du PRECHEUR.

En savoir +

Comment joindre "Chrétiens dans le Monde Rural" ?

Responsable : Monsieur Joseph Lugo
Fonds Gens Libres
97290 Le Marin
Tél./Fax : 05 96 74 83 83

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Radio Saint Louis en direct

Ma paroisse en un clic


Radio Saint-Louis

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Eglise de France

Dieu m'est témoin

Saint(s) du jour

Lectures du jour