Eglise catholique de Martinique
http://martinique.catholique.fr/cinquantenaire-de-la-mort-de
        Cinquantenaire de la mort de Madeleine Delbrêl

Cinquantenaire de la mort de Madeleine Delbrêl

12 octobre 2014

En ce mois d’octobre 2014, les amis de Madeleine Delbrêl fêteront le cinquantième anniversaire de sa mort, le 13 octobre 1964.


Madeleine Delbrêl est née le 24 octobre 1904 à Mussidan, en Dordogne, dans une famille indifférente à la religion. À l’âge de dix-sept ans, sa profession d’athéisme est même radicale et profonde ; à la suite de Nietszche, elle affirme fièrement : « Dieu est mort, vive la mort ! ». Mais, en trois ans, suite à la rencontre d’un groupe d’amis chrétiens et à l’entrée chez les dominicains du jeune homme qu’elle aimait, elle prend enfin en considération la possibilité de l’existence de Dieu. Cette démarche, qu’elle fonde sur la prière et la réflexion, aboutit à la foi en Jésus-Christ vers l’âge de vingt ans.

Assistante sociale très active, elle s’installe avec quelques amies et travaille dans la banlieue ouvrière, à Ivry-sur-Seine, seule municipalité communiste de France en 1933. Elle se confronte alors avec l’athéisme marxiste, n’hésitant pas, à contre-courant, à annoncer l’Évangile.

Elle fonde une communauté de jeunes femmes qui prendront le nom d’ « Équipes Madeleine Delbrêl ». Pour Madeleine, Il s’agit « d’y être le Christ » et non « d’y travailler pour le Christ ». Sa méthode ? Aller à la rencontre des gens là où ils vivent, devenir leur ami, les recevoir chez soi, s’entraider.

En matière de travail social, elle insiste sur la nécessité de développer des actions collectives en vue de faire évoluer les politiques sociales. Dès 1937, elle exprime cette volonté de renforcer la législation sociale :

« Il est peut-être plus touchant de visiter, dans sa journée, cinq ou dix familles nombreuses, de leur obtenir à grand renfort de démarches tel ou tel secours ; il serait sans doute moins touchant mais plus utile, de préparer le chemin à tel texte légal qui améliorerait l’état familial de toutes les familles nombreuses connues ou inconnues de nous. » Ampleur et dépendance du service social, Paris, Librairie Bloud et Gay, 1937.

Pour Christophe Chaland, ses livres « révèlent « une très attachante personnalité humaine, d’abord. D’une extraordinaire capacité d’empathie, elle noue des relations personnelles dans tous les milieux. Elle s’engage à fond. Elle cultive la joie. Son humour est délicieux. Elle est libre. Elle dit ce qu’elle pense avec délicatesse mais fermement. Elle fait preuve d’une grande sûreté de discernement, d’une pensée rigoureuse. Sa personnalité spirituelle, sa théologie ont le même caractère : de solides fondations, de la vigueur et toujours ce centre qui unit tout : La Charité de Dieu manifestée dans le Christ. » « Madeleine Delbrêl, un christianisme total », La Croix, numéro du 26 juin 2014, p.16

C’est pourquoi, beaucoup la considèrent comme l’une des personnalités spirituelles les plus importantes du XXe siècle. Sa cause en béatification a été introduite à Rome en 1990 par monseigneur François Frétellière, ancien évêque de Créteil. Le postulateur est le père Jean Guéguen.

A Ivry , ville où vécut Madeleine, de nombreuses manifestations seront organisées à l’occasion de ce cinquantenaire. Mgr Santier, évêque de Créteil, a ainsi tenu à annoncer, lors de la messe chrismale 2014, sa décision d’ouvrir un synode diocésain le 12 octobre, date d’ouverture qui coïncidera avec le 50ème anniversaire de la mort de Madeleine Delbrêl.

Madeleine est proposée par l’Eglise catholique d’Ivry comme inspiratrice et modèle de vie chrétienne et sa cause en béatification est toujours instruite à Rome. Au moment où l’Église diocésaine d’Ivry se met en chemin sur le thème : « Avec LUI (le Christ !), prenons soin les uns des autres, pour porter à tous la joie de l’Évangile », il n’est pas surprenant que ce soit sous le patronage de Madeleine qu’elle ait choisi de débuter son cheminement !

Voici les principaux événements organisés autour de ce cinquantenaire :

-  Dans la nuit du 4 au 5 octobre, à St Pierre-St Paul :
« Nuit blanche » avec le spectacle « Il était une fois MD » du comédien Bruno Durand, à partir de textes de Madeleine, et intermèdes musicaux.

-  Dimanche12 octobre, à Créteil, célébration d’ouverture du synode diocésain, sous son patronage.

-  Vendredi 17 et samedi 18 octobre, à l’Institut catholique de Paris, colloque théologique sur l’œuvre de Madeleine.

-  Samedi 18 octobre, à Saint Pierre - Saint Paul, messe du 50ème anniversaire de sa mort, présidée par Mgr Santier. Tous les participants au colloque, dont de nombreux étrangers, y sont invités.

-  Dimanche 19 octobre, « pèlerinage d’un jour sur les pas de Madeleine » avec les participants au colloque.

En Martinique également, les amis de Madeleine Delbrêl commémoreront ce cinquantième anniversaire de sa mort :

-  Une Messe sera célébrée en mémoire de sa mort lundi 13 octobre, à 18h, à l’église du Gros Morne. Elle sera présidée par le Père Pascal Dégras.

-  Une intention de Messe : « Action de grâce des amis de Madeleine Delbrêl, en ce jour du cinquantenaire de sa mort » sera donnée sur la Paroisse St Michel du François , lors de la messe de 18h30. Il en sera de même à la Paroisse St Michel du Raizet en Guadeloupe.

En savoir +

Pour en savoir plus sur Madeleine Delbrêl : http://www.madeleine-delbrel.net/

Pour Découvrir la prière pour sa Béatification :
httpd//www.madeleine-delbrel.net/rubriques/haut/actualites/priere-pour-la-beatification-de-madeleine-delbrel

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Evènements passés

  • ecrire a l'auteur Michel DEGLISE

    Michel DEGLISE
    Conseiller de l’Évêque à la Communication
    Secrétaire général de la Communication du diocèse,
    administrateur délégué du site internet diocésain, directeur de la rédaction.


    F - 97207 Fort-de-France cedex
    Tél. +596 596 63 70 70
    Tél. : +596 596 71 86 04
    Fax : +596 596 72 45 30

    site webmartinique.catholique.fr

Radio Saint Louis en direct

Ma paroisse en un clic


Radio Saint-Louis

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Eglise de France

Dieu m'est témoin

Saint(s) du jour

Lectures du jour