Eglise catholique de Martinique
http://martinique.catholique.fr/de-fete-en-fete

De fête en fête !

Si on demande à des catholiques de citer un temps fort de la vie chrétienne, ils parleront certainement du carême, les 40 jours avant Pâques durant lesquels l’Eglise donne un « coup d’accélérateur » à la vie spirituelle de ses membres… Et pourtant, le vrai « temps fort » de la vie chrétienne ne se termine pas avec la fête de Pâques. Comme si, une fois le matoutou digéré, on reprenait (enfin !) une vie chrétienne plus tranquille, plus cool, moyenne… médiocre.


Le vrai temps fort de la vie chrétienne commence à Pâques. D’ailleurs tout commence à Pâques : notre salut, notre filiation, notre vie spirituelle, notre vie sacramentelle, notre vie liturgique… notre vie éternelle. C’est pour cela que le temps de Pâques dure 10 jours de plus que le carême et nous fait croitre « de gloire en gloire », de résurrection en résurrection, de dimanche en dimanche, jusqu’à l’Ascension, puis l’effusion de la Pentecôte !

Mais comme si ce n’était pas suffisant, le Peuple de Dieu continue ensuite à faire rayonner la gloire dont il a hérité par le don de l’Esprit. Nous célébrons toute une série de fêtes, en ricochet. Le temps pascal et la Pentecôte font écho tout au long de l’année dans nos fêtes liturgiques : Sainte Trinité, Saint Sacrement, Sacré Cœur, Saint Pierre et Saint Paul… A partir de la Pentecôte, nous avançons de fête en fête jusqu’au Christ-Roi…

On peut donc dire que la neuvaine de la Pentecôte, qui commence à l’Ascension, nous prépare à entrer dans le temps « ordinaire » de la liturgie. C’est dire si ce temps ordinaire, n’est pas si « ordinaire » que ça ! C’est un temps fort : c’est le temps de l’Eglise, le temps où la grâce de la sainteté renouvelée à Pâques, et manifestée à la Pentecôte, rayonne dans le monde par la vie « ordinaire » du Peuple de Dieu. C’est le temps des « féries », c’est-à-dire, le temps des fêtes-chaque-jour, car Dieu règne chaque jour dans nos vies…

Et voilà un mystère qui donne un goût d’éternité à chaque moment de notre vie : contrairement aux fêtes du monde, les fêtes que le Seigneur nous donne de célébrer en sa présence n’ont pas de fin ! Il y a des vigiles, des veilles, des temps d’attente et de préparation, mais il n’y a jamais de « lendemain de fête ». Avec Dieu l’ambiance ne retombe pas ; il n’y a pas ces moments où, le plaisir de l’instant étant terminé, on se retrouve idiot et seul avec quelques vagues souvenirs, des plats sales et des bouteilles vides sur la table… Avec Dieu, la fête ne s’arrête pas. Ou plutôt, si elles s’arrêtent dans leur aspect terrestre, elles continuent en nous dans leur dimension céleste. Et puisque le Ciel s’installe dans nos vies d’homme à la Pentecôte, tout devient grâce.

C’est ce que vivent les confirmands de nos paroisses. Chaque confirmation est une pentecôte pour l’assemblée. Les uns reçoivent l’Esprit pour la première fois, d’autres l’attendent encore, mais tous les autres sont renouvelés encore et toujours par le don de Dieu.

Voilà pourquoi le soin que nous apportons tout au long de l’année à nos liturgies (service de Dieu !) est si important. Voila comment tous les participants de nos célébrations : les prêtres, les diacres, les choristes, les fleuristes, les lecteurs, les enfants de chœurs, les ministres divers, mais aussi chaque membre de nos assemblées, deviennent des « christophores » : des porteurs du Christ !

Voila pourquoi on ne va pas à la messe pour assister, par obligation, à un spectacle sacré, mais comme un rendez-vous d’amour, pour être renouvelé dans la présence de Celui qui nous aime et se livre pour nous sans fin.

Voila pourquoi, enfin, Dieu est présent dans toutes les dimensions de notre vie, même les plus profanes, les plus quotidiennes et ordinaires, en particulier au sein de nos familles, lorsque nous nous montrons fidèles au rendez-vous qu’il nous donne à l’Eglise pour le célébrer de fête en fête.

+ David Macaire
Archevêque de Saint-Pierre et de Fort-de-France

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Radio Saint Louis en direct

Ma paroisse en un clic


Radio Saint-Louis

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Eglise de France

Dieu m'est témoin

Saint(s) du jour

Lectures du jour