Eglise catholique de Martinique
http://martinique.catholique.fr/decouvrir-madeleine-delbrel
      Les Amis de Madeleine Delbrêl - 972

Les Amis de Madeleine Delbrêl - 972

Si vous ne connaissez pas Madeleine Delbrêl, vous avez pu découvrir cette belle figure de témoin du Christ au XXème siècle avec des "Amis de Madeleine Delbrêl" en Martinique, en visitant l’exposition qui lui était consacrée.


Pour en savoir plus sur Madeleine, "Femme pour Jésus", cliquez sur l’icône :

Word - 1000 ko

Un ivre à découvrir :« La femme, le prêtre et Dieu » , 9° tome des Œuvres Complètes de Madeleine Delbrêl, Au cœur du mystère intime de l’Eglise

La femme, le prêtre et Dieu : en reprenant ce titre d’un article que Madeleine Delbrêl avait elle-même publié en 1950, nous introduisons le lecteur dans une part inattendue de son œuvre. Elle parlait, durant la seconde guerre mondiale, dans Veillée d’armes, d’ « offensive féminine et non féministe ». Elle décrit maintenant la vocation des femmes en développant une pensée de l’altérité et de l’enfantement.
Ce tome IX est tout entier consacré au mystère de l’Eglise, qui se précise en elle à la suite de ses voyages à Rome : « Le fond du mystère de l’Eglise, c’est le mystère de l’amour du Christ pour nous. », écrit-elle en 1952. Elle sonde ce mystère par approches successives, à travers des questions concrètes : vocation des femmes, sens de la solitude des prêtres, œcuménisme, engagement dans les luttes de son temps…
Elle écrit l’Eglise au fil du temps. Elle l’écrit au féminin. L’éternité affleure sans cesse dans sa vie et son œuvre, qu’elle contemple le don de la foi, « trésor extraordinaire et extraordinairement gratuit » ou qu’elle médite sur la bonté, « corps sensible de la charité ».

(Amis de Madeleine Delbrêl)

Retour sur l’exposition :

L’exposition « Madeleine Delbrêl, une vie d’engagement et de dialogue à Ivry » était en effet installée :

- Sur la Paroisse St Michel du François :
du 29 septembre jusqu’au 24 octobre
au fond de l’église (du côté de la statue de la vierge)

- Sur la paroisse de St Joseph :
le dernier week-end d’octobre, jusqu’au 6 novembre

Si vous souhaitez vous aussi faire découvrir Madeleine Delbrêl, contactez les Amis de Madeleine DELBREL en Martinique au 0696222468.

Pour Madeleine :

« La parole de Dieu, on ne l’emporte pas au bout du monde dans une mallette : on la porte en soi, on l’emporte en soi.
On ne la met pas dans un coin de soi-même, dans sa mémoire comme sur une étagère d’armoire ou on l’aurait rangée. On la laisse aller jusqu’au fond de soi, jusqu’à ce gond où pivote tout nous-même. »

Et, encore :

« On ne peut pas être missionnaire sans avoir fait en soi [ un ] accueil franc, large, cordial à la parole de Dieu, à l’Évangile.
Cette parole, sa tendance vivante, elle est de se faire chair, de se faire chair en nous.
Et quand nous sommes ainsi habités par elle, nous devenons aptes à être missionnaires.
Le missionnaire est quelqu’un qui prie, quelqu’un qui témoigne, quelqu’un qui aime… »

Vous pouvez également découvrir Madeleine Delbrêl, ce témoin pour aujourd’hui, à travers ses nombreux écrits :

- Cliquez sur l’icône ci-dessous

PDF - 784.5 ko

- A noter que plusieurs des textes de Madeleine ont inspiré des auteurs qui les ont mis en musique, comme ce beau texte :

« Missionnaires, sans bateaux, gens ordinaires, nous autres gens de tous les jours, l’amour nous conduit vers d’autres déserts : si nous allons au bout du monde nous trouvons la trace de Dieu ; si nous allons au fond de nous, nous trouvons Dieu lui-même. »,

qui a donné ce chant écrit par Pierre Gauffriau et mis en musique par Jean-Michel Duez, intitulé "Missionnaires sans bateaux" *

Couplets  :

1. Sans trop savoir parler ni comme un saint, ni comme un sage, Mais éblouis par Dieu, à en être aveuglés, (…)

2. Bien loin d’avoir la foi à transporter une montagne,
Mais éblouis par Dieu, à en être aveuglés, (…)

3. Sans être détachés de tous les biens qui nous entravent,
Mais éblouis par Dieu, à en être aveuglés, (…)
En route avec le Christ par les rues de nos villes,

Refrain  :

Alors la vie est une fête : Dieu lui-même vient nous inviter, au bal joyeux de son Amour, au bal joyeux de son Amour, au bal joyeux de son Amour.

* Dont la 1ère interprétation publique en Martinique, a été faite, lors de la « Journée mondiale des missions », le 23 octobre 2016, par la Chorale du François, à l’issue de la messe de 7h en l’église St Michel. (Photo Jean Louison)

Enfin, sa cause de béatification est ouverte et vous pouvez, vous aussi, prier pour qu’elle aboutisse !

Un site à visiter : //www.madeleine-delbrel.net/

Information : Si vous êtes intéressés par l’installation de cette exposition dans votre paroisse, contactez les responsables des Amis de Madeleine Delbrêl en Martinique (à découvrir ci-dessous).

Pour terminer, nous vous proposons de découvrir quelques photos prises à l’église du François par les Amis de Madeleine Delbrêl  :

- 

- 

- 

- 

- 

- 

En savoir +

Comment joindre l’Association des Amis de Madeleine Delbrêl en Martinique :

Par tél. : 0696 40 65 49 ou 0696 22 24 68

ou par mail : a.grandin@orange.fr et sylvebobe@gmail.com

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Radio Saint Louis en direct

Ma paroisse en un clic


Radio Saint-Louis

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Eglise de France

Dieu m'est témoin

Saint(s) du jour

Lectures du jour