Eglise catholique de Martinique
http://martinique.catholique.fr/illusion-financiere-de-gael-giraud
        "Illusion financière", de Gaël Giraud, un livre indispensable (...)

"Illusion financière", de Gaël Giraud, un livre indispensable ...

Pour mieux comprendre la crise financière et économique

Le pape François a publié le 8 août 2013 un motu proprio (décret papal), [1] imposant un contrôle financier strict aux établissements financiers dépendant du Vatican. Parmi les institutions concernées par cette mesure se trouvent l’Institut pour les œuvres de religion (IOR) et l’Administration du patrimoine du Siège Apostolique (Apsa). Dans sa gestion des finances du vatican, il applique ainsi lui-même l’appel adressé aux dirigeants de ce monde en faveur d’une « réforme financière qui soit éthique ».

C’est à une telle réforme qu’appelle, lui aussi, l’économiste jésuite Gaël Giraud dans l’ouvrage que nous vous proposons de découvrir dans notre rubrique "Livres", [2]


L’auteur énonce les raisons pour lesquelles, face à la crise économique et financière, les chrétiens ne peuvent pas se taire ( Titre de la collection dans laquelle le livre est publié). Il rejoint ainsi le pape François qui dénonce une économie mondiale aujourd’hui dominée par "le culte de l’argent".

Gaël Giraud analyse l’impasse économique dans laquelle la crise financière a plongé des États désemparés, alimentée par une véritable fascination pour les marchés financiers et il se pose une question : interdirait-elle de penser une solution de sortie de crise originale, débouchant sur une transformation profonde de l’économie mondiale ?

Depuis 2010, la crise financière des crédits « subprimes » s’est transformée en une crise des dettes publiques, et tout semble indiquer que nous ne sommes pas tirés d’affaire, le pire étant encore devant nous.

Cette impasse dans laquelle les marchés financiers enferment l’économie européenne va jusqu’à remettre en cause les institutions mêmes du "vivre-ensemble" européen… Le FMI et les gouvernements ont du mal à trouver d’autres issues que la généralisation des plans d’austérité budgétaire, le paiement des dettes bancaires par les contribuables et la déflation.

L’auteur met nettement en lumière les illusions qui brouillent le débat public actuel. Pour lui, il convient de considérer la contrainte énergétique et climatique comme l’élément déterminant qui conditionne toute prospérité durable en Europe, et c’est pourquoi il propose de la placer au cœur d’un nouveau projet qui échapperait à « l’addiction mortifère » de notre économie à l’égard d’une finance dérégulée.

Il explique clairement que la transition écologique est un véritable projet de société, capable de sortir l’Europe du piège où l’a précipitée la démesure financière ; et il suggère plusieurs pistes pour lever les obstacles financiers qui semblent s’opposer à sa mise en œuvre.

Publié en octobre 2012, ce livre a fait l’objet de très nombreux articles de presse soulignant la clarté et l’audace des propos de l’auteur, et il suscite, aujourd’hui encore, de nombreuses discussions autour des propositions qui y sont avancées.

Si l’on veut se donner les moyens de comprendre les enjeux fondamentaux de la crise actuelle, ce livre pédagogique est très éclairant. On comprend bien que sans le recours à la conscience, qui permet de discerner clairement le bien du mal, et encore plus précisément, le bien commun des intérêts particuliers, l’illusion selon laquelle la finance est seule capable de diriger l’économie ne pourra pas disparaître et aucune solution de sortie de crise ne pourra être trouvée !

Dans son dernier chapitre, intitulé « Nous libérer du Veau d’or », l’auteur appelle ainsi tous les acteurs de l’économie et de la finance à « réapprendre la dimension collective de l’exigence éthique : pour lui, la morale de l’honnêteté individuelle ne suffit plus.[…] Les professionnels de la finance … [doivent]… réapprendre à se soumettre aux autorités publiques en charge d’édicter les nouvelles règles du jeu. Se soumettre aux autorités, cela veut dire collaborer loyalement avec les régulateurs, en particulier, en France, avec l’Autorité des marchés financiers et l’Autorité du contrôle prudentiel.

Pour Gaël Giraud, c’est en effet aux autorités publiques, garantes de la recherche du bien commun dans nos sociétés démocratiques, qu’il revient d’imposer de nouveaux modes de régulation afin que la finance de marché et les banques soient aptes à remplir de nouveau le service qu’elles doivent à la société, la finance redevenant ainsi un moyen au service du développement de l’économie et de la société !

Qui est cet auteur ?

Né en 1970, le père Gaël Giraud est jésuite. Ancien élève de l’ENS-Ulm, diplômé de l’ENSAE, docteur en mathématiques (laboratoire de l’Ecole Polytechnique), ancien consultant scientifique pour des banques d’investissement parisiennes. Il est actuellement directeur de recherche au CNRS, collaborateur au CERAS (Centre de Recherches et d’Action Sociale) et chroniqueur à la revue Projet, enseignant au Centre Sèvres, membre du conseil scientifique de la Fondation Nicolas Hulot pour la nature et l’homme.

Il a publié de nombreux articles de recherche dans le cadre de ses activités de chercheur au CNRS et comme membre de l’Ecole d’économie de Paris. Il est l’auteur de "La Théorie des jeux" (Flammarion, "Champs-Université", 3ème édition septembre 2009) et a co-dirigé avec Cécile Renouard "Vingt Propositions pour réformer le capitalisme" (Flammarion, 2009) (cf. http://www.20propositions.com).

En savoir +

Pour mieux connaître Gaël Giraud, vous pouvez consulter sa page personnelle : http://ces.univ-paris1.fr/membre/Giraud

Notes

[1Motu proprio per contrastare
il riciclaggio, il finanziamento del terrorismo e la proliferazione di armi di distruzione di massa

[2Illusion financière, aux Editions de l’Atelier, 173 p.

[3Motu proprio per contrastare
il riciclaggio, il finanziamento del terrorismo e la proliferazione di armi di distruzione di massa

[4Illusion financière, aux Editions de l’Atelier, 173 p.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Radio Saint Louis en direct

Ma paroisse en un clic


Radio Saint-Louis

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Eglise de France

Dieu m'est témoin

Saint(s) du jour

Lectures du jour