Eglise catholique de Martinique
http://martinique.catholique.fr/jour-de-joie-au-monastere-des
      Jour de joie au Monastère des Bénédictins

Jour de joie au Monastère des Bénédictins

Dimanche 8 septembre 2013

En la Fête de la Nativité de la Vierge Marie, dimanche 8 septembre 2013, Frère Thierry, moine du Monastère des Bénédictins de Terreville, a été ordonné prêtre par Mgr Michel Méranville.


L’assistance était celle des grandes fêtes au Monastère Notre-Dame du Mont des Oliviers en ce dimanche après-midi : quand la chorale Orchidées de Schoelcher, sous la direction de Judes Duranty, a entonné le chant d’entrée :" Rassemblés avec Marie ta Mère, Seigneur Jésus, donne-nous ton Esprit", l’église du monastère était remplie et de nombreuses personnes devaient rester debout aux portes d’entrée.

Les délégations les plus importantes, conduites par leur maire respectif, sont venues du François, commune natale de Frère Thierry, et de Schoelcher, commune où est implanté depuis 1965, le monastère des Bénédictins.

De nombreux prêtres et diacres diocésains avaient également tenu à être présents pour accueillir dans le presbytérium de la Martinique le nouveau moine-prêtre.

A la demande de Mgr Méranville, ce sont les moines-prêtres du monastère, père Joseph et dom Peter Caesar, prieur, qui ont présenté Frère Thierry. Le père prieur a rappelé le parcours accompli par le futur prêtre et a conclu son discours en confirmant que Frère Thierry possédait bien toutes les aptitudes requises pour la charge du sacerdoce et qu’il le jugeait donc digne d’être ordonné.

Après dialogue avec l’ordinand, Mgr Méranville lui a confirmé qu’il le choisissait pour l’ordre des Prêtres.

Après la liturgie de la Parole et l’homélie de Monseigneur, celui-ci s’est à nouveau adressé à Frère Thierry, lui demandant de confirmer devant l’assemblée, son intention de recevoir l’ordination sacerdotale et d’accomplir fidèlement les ministères qui lui sont liés.

L’engagement de Frère Thierry ayant été confirmé solennellement, Monseigneur a alors confié à la miséricorde de Dieu Frère Thierry, choisi comme prêtre, puis il a demandé au Seigneur de répandre sur lui les dons de son Esprit.

Pendant le chant de la Litanie des saints, l’ordinand a adopté l’attitude la plus solennelle de la liturgie en s’étendant par terre devant l’autel, ce geste de la prostration signifiant l’abandon tout entier dans les mains de Dieu.

Pendant que le choeur des moines chantait le Veni Creator, l’ordinand agenouillé devant l’Evêque a reçu le sacrement de l’ordre par l’imposition des mains de Monseigneur ; chaque prêtre présent, à commencer par les moines-prêtres, refaisant ensuite ce geste d’imposition pendant que l’Evêque lisait la prière de l’ordination.

Le nouveau prêtre a reçu ensuite ses vêtements sacerdotaux, l’étole sacerdotale et la chasuble des mains du père prieur, du père Joseph et du père Gilles Aizo, puis il a également reçu des mains de l’Evêque l’onction du saint chrème dans les paumes des mains, avant de recevoir le pain et le vin qu’il présentera à Dieu au nom du peuple fidèle.

Reçu dans l’ordre des prêtres, Frère Thierry est alors salué par Monseigneur, puis par chacun de ses frères prêtres.

Pendant toute la suite de la liturgie, il se tiendra à la droite de Mgr Méranville.

Tout au long de la cérémonie, les moines bénédictins ont accompagné leur frère en interprétant les chants grégoriens de la liturgie du jour, et pendant l’offertoire, frère Maxence, moine-prêtre bénédictin, a fait magnifiquement retentir les harmonies de sa chora avec laquelle il a interprété les chants de la présentation des dons.

Après la communion, le nouveau moine-Prêtre s’est adressé à toute l’assemblée pour remercier tous ceux qui l’ont aidé dans son parcours, à commencer par sa famille, l’ancien curé de sa paroisse du François, le père Meyer, Mgr l’archevêque, le père prieur et ses frères moines, ses formateurs de l’abbaye de Ligugé et tous ceux qui ont tenu à être à ses côtés en ce jour solennel. Il a conclu son intervention en demandant à tous de prier pour lui afin qu’il soit à la hauteur de la charge qu’il venait de recevoir.

Après la bénédiction donnée par Mgr Méranville, c’est dans une grande joie que l’assemblée a raccompagné le nouveau moine-prêtre lors de sa sortie de l’église du monastère. Enfin, tous les participants, clercs et laïcs, ont été invités à partager la collation préparée par les moines pour terminer cette journée de fête pour la communauté bénédictine du monastère de Notre-Dame du Mont des Oliviers.

A la fin de la célébration, nous avons demandé au père Luc Philippon, D.E.I., présent avec une vingtaine de prêtres diocésains, de nous donner ses impressions sur cette belle cérémonie :

« Cette ordination sacerdotale d’un moine bénédictin est un bienfait que nous recevons de Jésus qui intercède encore et toujours auprès du Père pour nous. Ce nous engloble toute l’Eglise, notre Mère qui ne cesse d’enfanter les vocations avec la prière des saints. Ainsi, c’est dans le coeur de l’Eglise que Sainte Thérese de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face a découvert le don de chanter sa vocation à l’amour : "Dans le coeur de l’Eglise ma Mère, je serai l’amour".

Ce nous, c’est l’ Eglise qui nous a donné aussi au 6ème siècle Saint Benoit de Nursie , dont la règle est encore observée dans les monastères. Rendons grâces à Dieu pour frère Thierry et toutes les vocations bénédictines que Dieu donne aujourd’hui à notre église particulière de la Martinique dans le corps de l’Eglise universelle. Gaudeamus ! Réjouissons-nous ! »

« Enfin, de la célébration proprement dite, je garde deux perles :

- Lors de la présentation du candidat à l’Archevêque par Dom Peter Cæsar, je retiens que le moine s’il entre au séminaire pour devenir prêtre, porte déjà en lui l’esprit du service proposé à tout postulant à la vie bénédictine ,"c’est à cette fin que nous voulons fonder une école où l’on serve le Seigneur "(prologue). Cette pensée du Père prieur me donne l’ occasion de rendre grâces au seigneur pour tout le bien qu’il m’a fait à Saint Benoit sur Loire, à Saint Wandrille , à Boutbois, sans oublier ce haut lieu de fête Dimanche.

- Dans son homélie, Monseigneur Méranville a rappelé l’amour de préférence pour le Christ,ce qui fait de chacun de nous un disciple : "Etre disciple, c’est suivre le Christ, l’imiter, adhérer à lui par amour. »

La radio diocésaine, Radio Saint-Louis, a retransmis en direct cette ordination sacerdotale pour permettre à tous les fidèles qui le souhaitaient d’être en union avec le monastère de Terreville en ce jour de fête pour tout le diocèse.

Les photos illustrant cet article sont l’œuvre du père Luc Philippon.

Horaire des offices au monastère de Terreville

Horaire du Dimanche Offices Horaire en semaine

5h15 Vigiles 5h15

7h15 Laudes 6h30

9h30 Messe 8h00

12h15 Sexte 12h15

15h30 None Non accessible au public

17h15 Vêpres 17h15 ( jeudi : 18h00)

20h20 Complies 20h20

L’Office, ou prière chorale, est la prière que l’Eglise offre solennellement à Dieu pour le salut du monde. A Terreville, il est entièrement chanté selon le vœu du fondateur, Dom Léonce Crenier.

• Quand on a un jour férié dans le monde, la messe est à 9h30.
• Les Offices de Sexte et None désignent la prière de la sixième heure (milieu du jour) et de la neuvième heure (théoriquement trois heures après) ; en fait, ces deux Offices se rapprochent le plus possible du milieu du jour et encadrent généralement le déjeûner.
• Les Complies, dernier Office de la journée avant le repos de la nuit, est précédé d’une lecture spirituelle, ce qui peut faire varier de quelques minutes l’arrivée des moines.

La prière quotidienne du moine se compose de trois éléments :
1. La prière chorale ou Office, vue plus haut ;
2. La prière privée qui est un face à face avec Dieu dans le silence et le recueillement, de préférence devant le Saint Sacrement, présence réelle du Christ.
3. La Lectio Divina est la lecture savoureuse et contemplative de la Parole de Dieu, suivie de la lecture des commentaires qu’en ont fait principalement les moines de tous les temps.

En savoir +

Retrouvez trois moments forts de l’ordination : l’homélie de Mgr Méranville, le mot de remerciement de Frère Thierry et enfin la conclusion et la bénédiction de Mgr Méranville en vous rendant sur le site de la radio diocésaine : www.radiosaintlouis.com, puis en cliquant sur "Réécouter nos émissions", puis sur la rubrique : "Mot de l’Evêque" et enfin, "Ordination - Homélie de Mgr" ou "Mot de remerciement de Frère Thierry" ou "Conclusion et bénédiction de Mgr".

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Vie religieuse & Communautés

  • ecrire a l'auteur Michel DEGLISE

    Michel DEGLISE
    Conseiller de l’Évêque à la Communication
    Secrétaire général de la Communication du diocèse,
    administrateur délégué du site internet diocésain, directeur de la rédaction.


    F - 97207 Fort-de-France cedex
    Tél. +596 596 63 70 70
    Tél. : +596 596 71 86 04
    Fax : +596 596 72 45 30

    site webmartinique.catholique.fr

Radio Saint Louis en direct

Ma paroisse en un clic


Radio Saint-Louis

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Eglise de France

Dieu m'est témoin

Saint(s) du jour

Lectures du jour