Eglise catholique de Martinique
http://martinique.catholique.fr/le-bon-samaritain
      Accident grave de JMJ en Guyane

Accident grave de JMJ en Guyane

L’Archevêque de la Martinique, Mgr Michel Méranville, s’associe à la douleur des jeunes qui participent aux JMJ, à la suite du dramatique accident qui a eu lieu ce mercredi 17 juillet sur la route de Saint Laurent du Maroni à Kourou.


Je les porte dans mes prières sans oublier leurs parents et leurs proches.
Cet accident a coûté la vie à l’une d’entre eux, Sophie Morinière, âgée de 21 ans et étudiante en dernière année à l’école d’ingénieur EPF de Sceaux (Hauts-de-Seine), et il a fait neuf blessés dont quatre dans un état grave avec leur pronostic vital engagé.

Ces jeunes faisaient halte en Guyane Française, première étape de leur voyage vers Rio, pour participer au grand rassemblement des Journées Mondiales de la Jeunesse qui se déroule, cette année du 23 au 28 juillet, avec la participation du Pape François, autour du thème : « Allez ! De toutes les nations faites des disciples. »
Un groupe de ces jeunes, répartis dans des familles de Saint Laurent du Maroni, avait décidé de visiter le Centre Spatial de Kourou, vers lequel ils faisaient route, dans trois autocars.

Pour des raisons encore inconnues l’un de ces autocars, avec à son bord 24 jeunes, entra en collision avec un camion transportant un engin, qui se mit en travers de sa route.
Le choc épouvantable provoqua le décès immédiat de Sophie, une jeune fille de vingt-et-un ans, occasionna des blessures très graves aux deux chauffeurs du bus et à celui du camion, provoqua des blessures graves mais n’engageant pas le pronostic vital pour six autres jeunes.

C’est la première fois que les Journées Mondiales de la Jeunesse, qui sont des rassemblements festifs , se trouvent endeuillées comme à ce jour.

Au plus fort de la consternation dans laquelle les a plongés ce terrible accident les jeunes des JMJ sont invités à ne pas se laisser abattre par ce drame mais à le vivre dans la foi.

Que cet accident illustre concrètement pour eux les paroles du Christ invitant ses disciples à porter leur croix à sa suite. Le Christ leur promet certes, la vraie joie et la vraie liberté, mais à condition qu’ils acceptent de vivre les épreuves de la vie en Lui faisant confiance et en demeurant dans son amour.

Pour les chrétiens comme pour tous les hommes, la croix est incontournable. Cependant elle devient chemin de lumière, de joie et de Paix pour ceux qui l’acceptent en faisant confiance au Christ qui a vaincu la mort.

Courage ! Notre Dieu n’est pas le Dieu des morts mais le Dieu de la vie. Ne vous laissez pas abattre. Que les souffrances d’aujourd’hui, en communion avec celle qui nous devance dans la Maison du Père aujourd’hui, soient un encouragement à être toujours prêts lorsque le Christ nous appellera nous aussi. Il nous dit en effet : « Nul ne sait ni le jour ni l’heure. Soyez donc prêts car au moment où vous ne vous y attendrez pas, le Fils de l’homme viendra. » Heureux seront ceux qu’il trouvera veillant et prêts à lui ouvrir leur porte !

Bon courage à Tous !

+Michel Méranville

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Radio Saint Louis en direct

Ma paroisse en un clic


Radio Saint-Louis

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Eglise de France

Dieu m'est témoin

Saint(s) du jour

Lectures du jour