Eglise catholique de Martinique
http://martinique.catholique.fr/le-vatican-deplore-les-pertes-en
        Le Vatican déplore les pertes en vies humaines à Gaza

Le Vatican déplore les pertes en vies humaines à Gaza

Le Vatican, par la voix de Mgr Silvano Tomasi, le représentant permanent du Saint-Siège à l’ONU à Genève, déplore cette « considérable » perte en vies humaines, surtout celle des civils.


Quelle est la position du Saint-Siège ?

La position du Saint-Siège sur la question est celle déjà exprimé par le Pape François, lors de son déplacement en Terre Sainte en mai dernier.
Il faut avoir deux États libres avec des frontières reconnues par la Communauté Internationale, qui se respectent et qui puissent éventuellement collaborer pour rendre la région plus pacifique et pour rendre les conditions de vie plus acceptables. On voudrait arriver incessamment à un cessez-le-feu parce que la violence ne produits aucun résultat positif mais simplement de la souffrance et de la destruction. On travaille avec la Communauté Internationale pour faciliter cet objectif. Évidemment, la difficulté est qu’il y a des groupes radicaux qui voient dans la violence, la voie pour solutionner les problèmes auxquels ils sont confrontés. La destruction des maisons, forcer les personnes à être encore une fois déracinés et surtout, la mort de centaines de civils innocents sèment les prémisses pour continuer la violence dans le futur.

Vous dénoncez des consciences paralysées. Qu’est-ce que ça veut dire ? C’est l’utilisation de la violence sans réflexions ?

Cette dernière vague de violence entre Israël et les Palestiniens nous montre que la mentalité de l’univers politique pense qu’à travers la force, on peut résoudre les problèmes. C’est vraiment un aveuglement de la conscience parce qu’on a beaucoup d’expériences dans l’histoire qui nous montrent que la violence ne porte à rien de positif. On a besoin de dialoguer, de s’accepter comme des êtres humains capables de raisonner d’une manière rationnelle pour chercher la possibilité de vivre ensemble sans se tuer. Si on regarde la carte du monde, il y a plusieurs régions où la violence a explosée. Je pense que l’utilisation continuelle de la violence par des groupes fondamentalistes, des groupes radicaux donne la sensation qu’il est normal qu’on utilise la violence. Et c’est vraiment dangereux, pas seulement pour les combattants au Moyen-Orient mais pour le monde entier parce qu’on va créer une mentalité, une culture de la violence qui est exactement contraire, non seulement à l’Évangile de paix que Dieu nous a communiqué mais également au sens commun et à la possibilité concrète de vivre d’une manière constructive et d’une manière à utiliser les talents, les ressources qui sont disponibles, non pas pour détruire mais pour construire.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Evènements passés

  • ecrire a l'auteur Michel DEGLISE

    Michel DEGLISE
    Conseiller de l’Évêque à la Communication
    Secrétaire général de la Communication du diocèse,
    administrateur délégué du site internet diocésain, directeur de la rédaction.


    F - 97207 Fort-de-France cedex
    Tél. +596 596 63 70 70
    Tél. : +596 596 71 86 04
    Fax : +596 596 72 45 30

    site webmartinique.catholique.fr

Radio Saint Louis en direct

Ma paroisse en un clic


Radio Saint-Louis

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Eglise de France

Dieu m'est témoin

Saint(s) du jour

Lectures du jour