Eglise catholique de Martinique
https://martinique.catholique.fr/mot-du-cure-du-mois-de-decembre?lang=fr
      Mot du Curé du mois de Décembre

Mot du Curé du mois de Décembre


Décembre en 4 mots : Espérance, Conversion, Gestation et Jubilation.

Mois d’Espérance et de Conversion

Ce mois qui est le dernier de l’année civile, oriente notre regard sur l’à-venir. Qu’est-ce qui va venir ? Est-ce la fin de tout ? ou plutôt le commencement de tout ? Qui est-ce qui vient ? N’est-ce pas le Sauveur ?
Ce mois s’ouvre avec le Temps de l’Avent qui est un temps d’attente et de préparation à l’adventus (la venue, l’avènement) du Seigneur. Du 03 au 24 Décembre nous vivons une période de préparation au triple avènement de Jésus-Christ  :

• La naissance de Jésus dans la chair à Bethléem par le oui de Marie
• Sa venue quotidienne dans l’histoire gestative de l’humanité
• Son retour glorieux pour le jugement dernier.

L’Avent nous plonge dans le mystère du déjà et du pas encore où nous proclamons avec évidence que le Christ, le Messie, "est déjà venu, en prenant la condition des hommes pour nous ouvrir le chemin du salut ; et qu’il viendra de nouveau revêtu de sa gloire pour nous donner les biens éternels que nous attendons en veillant dans la foi" (Préface de l’Avent).

Avant l’Avent, Dieu dans sa Miséricorde a pris notre humanité pour nous unir à sa divinité : « Le verbe s’est fait chair, et il habité parmi nous » (Jn.1,14). La nouvelle Alliance a été scellée par la rencontre effective de Dieu et de l’humanité en la personne de Jésus de Nazareth. Le temps de l’Avent nous prépare ainsi à Noël et à la manifestation théophanique du Fils de Dieu né de la Vierge Marie. C’est un temps d’attente de la naissance de notre Sauveur.

Pour accueillir l’Enfant Divin à Noël, nous préparons le trousseau et le berceau en nous souvenant que Jésus est né dans une famille modeste avec des conditions précaires. Pour le trousseau ne nous tracassons pas : Allumons juste la flamme de notre espérance provenant de la foi qui s’exprime en charité. Et pour le berceau, aménageons seulement la simplicité de notre cœur. Jésus veut crécher dans notre cœur. Les crèches grandiloquentes et scintillantes de certains lieux, loin de figurer l’humble mangeoire de Bethléem, sont plutôt représentatives de nos vies extérieurement ornées et maquillées mais intérieurement hypocrites et vides de Dieu.
Cette année Jésus veut être accueilli et adoré dans la pauvreté de nos cœurs vrais et convertis. L’Avent est avant tout, un temps de renouvellement et de conversion qui nous réveille de nos torpeurs spirituelles et de nos conforts malsains pour nous remettre en marche derrière Celui qui est le Chemin, la Vérité et la Vie et qui détient les clés du Royaume.

Mois de Gestation et de Jubilation

Le temps de l’Avent nous ouvre les étapes d’une grossesse en quatre dimanches marqués par les quatre bougies de la couronne représentant l’éclairage dynamique de la grande Lumière du Verbe fait chair. Cette tradition de la couronne de l’Avent avec les quatre bougies, est née en Europe centrale et symbolise les grandes étapes du salut avant la venue du Messie. La première est le symbole du pardon accordé à Adam et Ève. La deuxième est le symbole de la foi des patriarches en la terre promise. La troisième est le symbole de la joie de David célébrant l’alliance avec Dieu. Et la quatrième est le symbole de l’enseignement des prophètes annonçant un règne de justice et de paix. En effet, ce règne est effectivement présent dans la Personne de Jésus-Christ qui se donne à nous au quotidien autant aux tables de la Parole et de l’Eucharistie que dans le service du prochain et les sacrements en général. Par ce temps de l’Avent Il nous invite à la vertu de la vigilance et de la persévérance. Avançons au rythme des dimanches de l’Avent à la lumière de l’Évangile. Comme le disait le bienheureux père Marie-Eugène de l’Enfant Jésus, « avance, la Lumière se fait en marchant ». L’humanité en gestation est proche de sa délivrance.
L’Amour vient à notre rencontre pour faire de nous des veilleurs actifs ; c’est-à-dire des croyants et des croyantes fidèles à Dieu qui savent qu’accueillir le Christ, c’est porter en soi cette assurance qu’Il vient vers nous dans les appels de nos frères, dans les recherches de notre humanité et dans les aspirations des hommes de ce temps. Le veilleur c’est celui qui, à force de vigilance, sait déceler le signe de la Lumière au cœur de la brume maussade du quotidien.
La venue de Jésus à Noël, annonce une autre venue plénière à la fin des temps. « Il reviendra dans la gloire pour juger les vivants et les morts et son règne n’aura plus de fin » (Symbole de Nicée-Constantinople). La gestation dont nous faisons mémoire durant l’Avent n’est pas seulement celle de Marie, mais celle du Royaume. C’est la création toute entière qui gémit encore dans les douleurs de l’enfantement (Rm.8,22). L’Avent nous donne la grâce et le temps de désirer et de nous préparer à accueillir le retour du Christ Sauveur dans une attente joyeuse. « Soyez toujours dans la joie, priez sans relâche, rendez grâce en toute circonstance », nous dit Saint Paul le troisième dimanche de l’Avent. Et ce jour même, Dieu nous fait le don d’un nouveau prêtre. L’Eglise en Martinique d’ores et déjà, tressaille de joie dans l’attente de l’ordination sacerdotale de notre bien-aimé frère Gaëtan PRESENT.
Au cœur de notre heureuse espérance, nous le portons dans notre prière, et le confions à la protection de Celle qui a dit Oui.
Son ordination presbytérale et ses messes de prémices au Lorrain et au Marigot, viennent augmenter la joie de nos communautés paroissiales et en l’occurrence celle du Lorrain qui célèbre une semaine de grâce du 15 au 23 Décembre 2017 à l’occasion du 5è anniversaire de la restauration de l’Église Saint Hyacinthe et de sa Consécration.
Fructueuse attente du Sauveur à tous.
Heureuse nouvelle année liturgique et Bonnes fêtes de fin d’année.

Atann épi Fwa épi Pasians. Sa ka poté fwi.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Site de la Paroisse du Lorrain

Paroisse Le Lorrain - St Hyacinthe
Presbytère, rue gouverneur Louis PONTON
97214 Le Lorrain
Tél. : 05 96 53 43 77
Fax : 05 96 58 75 92
Père Sosthène Godjo
Prêtres : P. Sosthène GODJO (curé)
P. Gaëtan PRESENT (vicaire)

Radio Saint Louis en direct