Eglise catholique de Martinique
https://martinique.catholique.fr/service-diocesain-de-la-pastorale?lang=fr
      Service diocésain de la Pastorale familiale

Service diocésain de la Pastorale familiale

Découvrez l’actualité du Service de la Pastorale familiale en 2022, en particulier la présentation du parcours Wahou et la Rencontre mondiale des familles. Découvrez la Rencontre Mondiale des Familles qui aura lieu à Rome du 22 au 26 juin 2022 et comment la vivre en Martinique.


Cliquez ci-dessous pour découvrir le flyer de la Rencontre mondiale des Familles et comment la suivre en Martinique :

Retour sur la présentation du Parcours Wahou

La Pastorale Familiale Diocésaine invite tous les acteurs pastoraux :
des paroisses, des pastorales, des services et des mouvements engagés sur le diocèse
à participer une formation sur la théologie du corps.

Lançons ensemble la révolution du 3ème millénaire, pour guérir les hommes et les femmes de notre temps.

Vous avez pu découvrir le Parcours Wahou :
Le beau projet de Dieu pour l’amour humain, la sexualité humaine, notre corps.

En district sur 3 sites :

 Eglise Emmaüs / Public : Districts Centre Est, Centre Ouest, et Nord Caraïbe
 Salle paroissiale St-Pie X de Rivière Salée / Public : Districts Sud et Grand-Sud
 Salle paroissiale de Ste-Marie / Public : Districts Nord Atlantique et Grand Nord

Plus de renseignements sur la formation :

 Pastorale.familiale chez eglisemartinique.fr
 Robert MACENO - 0696 25.30.18
 Josette MACENO - 0696 28.37.25

- Cliquez sur l’icône ci-dessous pour découvrir le flyer :

- Diaporama de présentation :

Retour sur la rentrée de la Pastorale familiale

La rentrée du Service Diocésain de la Pastorale de la Famille a eu lieu le samedi 16 octobre 2021 de 8h30 à 12h30 à l’église de SAINT-JOSEPH – rue Eugène Maillard lors d’ une matinée de travail, suivie par une célébration eucharistique présidée par Père Wilfried BANNAIS.
Les gestes barrières et le masque restent obligatoires pour toutes les rencontres en raison de la crise sanitaire.

Retour sur l’année pastorale 2020 - 2021

Juin 2021

Chères Familles,

« Mais vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. » Ac 1, 8

« Esprit de Pentecôte, souffle de Dieu, souffle d’Amour, emporte-nous dans ton élan »
« Esprit de Lumière, Esprit Créateur, restaure en nous, la joie, le feu, l’espérance, pour témoigner de ton Amour immense »

Comme les apôtres a qui Jésus avait promis le Paraclet, nous aussi nous l’avons attendu, nous avons préparé nos cœurs dans la prière, la louange, l’adoration.

Oui, à la Pentecôte nous avons été remplis d’une « Puissance, venant du Père » : c’est l’Esprit-Saint qui nous a comblés de ses dons pour que nous portions du fruit.

-  Don de Piété, pour Prier, Louer et Adorer
-  Don d’Intelligence, pour Comprendre la Parole
-  Don de Science, pour Reconnaître Dieu dans nos vies
-  Don de Sagesse, pour Goûter la Présence de Dieu
-  Don de Conseil, pour Discerner, voir clair en soi et dans les autres
-  Don de Crainte de Dieu, pour s’Humilier et Glorifier Dieu
-  Don de Force pour Témoigner et Persévérer même dans l’épreuve.

Et maintenant, « comme l’eau d’un ruisseau, Ta Présence coule en nous ».
« Pleins de Force, pleins d’Amour et Pleins de Gloire », nous sommes des créatures nouvelles.

Seigneur, tu nous appelles à te suivre ; que notre engagement soit ferme et fervent. Guide-nous sur un chemin de sainteté, pour vivre pleinement sous l’action de ces dons reçus.
Equipés de tous les charismes, nous sommes prêts pour notre mission d’évangélisation pour l’édification d’une Eglise fraternelle.
L’Esprit-Saint nous envoies annoncer au monde que le Christ est Vivant et que c’est lui qui nous fait vivre. Il est là au cœur de nos vies, quelles qu’elles soient. Nous sommes tous appelés à la même espérance.

Et en cette période électorale, que nous puissions exercer notre discernement et notre responsabilité pour prendre part à la construction d’une société qui promeut le bien commun.

Thème de l’année : « La Famille selon le cœur de Dieu »

Réflexion du mois : La vie en Dieu de la Famille

Article 8 : Le Dimanche

Selon le Catéchisme de l’Eglise Catholique :

Art 1166 (Extrait) : » L’Eglise célèbre le mystère Pascal, en vertu d’une tradition apostolique qui remonte au jour même de la Résurrection du Christ, chaque huitième jour, qui est nommé à bon droit le jour du Seigneur, ou dimanche. Le jour de la Résurrection du Christ est à la fois « le premier jour de la semaine », mémorial du premier jour de la création, et le « huitième jour où le Christ, après son repos du grand Sabbat, inaugure le » jour que fait le Seigneur », le « jour qui ne connaît pas de soir ». Le repas du Seigneur et son centre, car c’est ici que toute la communauté des fidèles rencontre le Seigneur ressuscité qui les invite à son banquet.
Le jour du Seigneur, le jour de la Résurrection, le jour des chrétiens, et notre jour. C’est pour cela qu’il est appelé le jour du Seigneur : car c’est ce jour-là que le seigneur est monté victorieux auprès du père. [….]

Art. 1167 (extrait) : Le dimanche est le jour par excellence de l’Assemblée liturgique, où les fidèles se rassemblent pour que, « entendant la parole de Dieu et participant à l’eucharistie, ils fassent mémoire de la Passion, de la Résurrection et de la Gloire du Seigneur Jésus, en rendant grâce à Dieu qui les a régénérés pour une vivante espérance par la Résurrection de Jésus-Christ d’entre les morts ». […..]

Mai 2021

" Chères Familles,

Nous poursuivons notre chemin vers Pentecôte !!

Le SDPF nous propose de marcher en famille. Le Christ ressuscité nous précède, il vient vers nous. Allons à sa rencontre. Mais peut-être avons-nous peur ? Cette parole de Jésus peut nous libérer : « la paix soit avec vous ». Ces mots d’espérance nous invitent à lever les yeux vers le ciel même lorsque les difficultés de la vie nous angoissent. Car le Christ ressuscité marche avec nous, il nous invite à le suivre. Car il est le bon Pasteur, le vrai Berger qui donne sa vie pour ses brebis.

Ce mois de mai s’ouvre avec la figure de Saint Joseph, patron des travailleurs, et Dieu nous appelle à l’Amour. « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés » (Jean 15,12) Il envoie son fils pour faire alliance avec nous ; son amitié nous est offerte. Il nous amène à porter un regard d’amour sur nos frères et sœurs dans l’église au-delà de toutes différences. A tous l’Esprit Saint est promis.
« Un Esprit d’audace pour témoigner, un Esprit de discernement pour choisir le chemin de vérité et un Esprit de force pour traverser les épreuves »
« Ô Seigneur, envoie ton Esprit qui renouvelle la face de la terre ! »

Soyez bénis.

Thème de l’année :

« La Famille selon le cœur de Dieu »

Réflexion du mois : La femme et l’homme
Article 7 : L’éducation commune

Selon « Amoris Laetitia :

Art. 174 : En réalité, « les mères sont l’antidote le plus fort à la diffusion de l’individualisme égoïste […] ce sont elles qui témoignent de la beauté de la vie ». Sans doute, « une société sans mères serait une société inhumaine, parce que les mères savent témoigner toujours, même dans les pires moments, de la tendresse, du dévouement, de la force morale. Les mères transmettent souvent, également, le sens le plus profond de la pratique religieuse : [par] les premières prières, [par] les premiers gestes de dévotion qu’un enfant apprend […]. Sans les mères, non seulement il n’y aurait pas de nouveaux fidèles, mais la foi perdrait une bonne partie de sa chaleur simple et profonde. […] Très chères mamans, merci, merci pour ce que vous êtes dans la famille et pour ce que vous donnez à l’église et au monde ».

Art. 176 : Dieu place le père dans la famille pour que, par les caractéristiques précieuses de sa masculinité, « il soit proche de son épouse pour tout partager, les joies et les douleurs, les fatigues et les espérances. Et qu’il soit proche de ses enfants dans leur croissance ; lorsqu’ils jouent et lorsqu’ils s’appliquent, lorsqu’ils sont insouciants et lorsqu’ils sont angoissés, lorsqu’ils s’expriment et lorsqu’ils sont taciturnes, lorsqu’ils osent et lorsqu’ils ont peur, lorsqu’ils commettent un faux pas et lorsqu’ils retrouvent leur chemin ; un père présent, toujours. Dire présent n’est pas la même chose que dire contrôleur ! Parce que les pères qui contrôlent trop anéantissent leurs enfants ». Certains parents se sentent inutiles ou superflus, mais la vérité est que « les enfants ont besoin de trouver un père qui les attende lorsqu’ils reviennent de leurs erreurs. Ils feront tout pour ne pas l’admettre, pour ne pas le faire voir, mais ils en ont besoin ». Il n’est pas bon que les enfants soient sans parents et qu’ainsi ils cessent prématurément d’être enfants

Selon la Bible :

Dt. 6,5-7 : Tu aimeras le seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta force. Ces paroles que je te donne aujourd’hui resteront dans ton coeur. Tu les rediras à tes fils, tu les répéteras sans cesse, à la maison ou en voyage, que tu sois couché ou que tu sois levé.

Ep. 6,4 : Et vous, les parents, ne poussez pas vos enfants à la colère, mais élevez-les en leur donnant une éducation et des avertissements inspiré par le Seigneur.

Col. 3 ,20 : Vous les enfants, obéissez en toute chose à vos parents ; cela est beau dans le Seigneur.

He 12,10-16 ; 10) Les leçons que nos parents nous donnaient en croyant bien faire n’avaient qu’un effet passager. Mais celle de Dieu sont vraiment pour notre bien : il veut nous faire partager sa sainteté. 11) Quand on vient de recevoir une leçon on n’éprouve pas de la joie mais plutôt de la tristesse. Mais plus tard, quand on s’est repris grâce à la leçon, celle-ci produit un fruit de paix et de justice.
14) Rechercher activement la paix avec tous et la sainteté sans laquelle personne ne verra le Seigneur. 15)Soyez vigilants : que personne ne se dérobe à la grâce de Dieu, qu’il ne pousse chez vous aucune plante aux fruits amers, cela causerait du trouble et beaucoup en seraient infectés ; 16) qu’il n’y ait pas de débauché ni de profanateur, comme Esaü qui vendit son droit d’aînesse en échange d’un seul plat.

Feuille de route de la famille

Eduquer les enfants selon l’Evangile dans l’Amour de Dieu, le respect de soi-même et du prochain
Item Questions pour cheminer
1. Les parents chrétiens veilleront à éduquer les enfants à faire le bien et le reconnaître, à rechercher ce qui est Beau et à rendre un culte à la Vérité.

2. Ils proscriront et apprendront à leurs enfants à proscrire absolument ce que Dieu condamne : les modes scandaleux, les tenues et maquillages inconvenants et sexy, les musiques et les jeux électroniques obscènes et violents, l’invocation des esprits, la pornographie, la fornication, l’usage des stupéfiants, les paroles mal-élevées et le commérage, les sorties dans les milieux malpropres, les mensonges.
3. Ils enseigneront les sens du sacré, du partage, de la fête, de la gratuité dans les rapports humains, du pardon, de l’effort et du sacrifice.

4. Ils apprendront, par l’exemple, à leurs enfants à prendre soin des pauvres et des miséreux, à ne pas se moquer des personnes différentes, à accueillir les étrangers, à prendre soin des prêtres, à visiter les malades et les personnes isolées. - Est-ce que je pratique et j’enseigne aux enfants et aux autres à s’émerveiller, respecter et prendre soin de la création ?

- Est-ce que je pratique et j’enseigne aux enfants et aux autres à proscrire absolument ce que Dieu condamne ?

Est-ce que je pratique et j’enseigne aux enfants et aux autres à exprimer un désaccord, un avis différent de manière bienveillante et bienfaisante plutôt que de critiquer et de juger ?

Est-ce que je pratique et j’enseigne aux enfants et aux autres à exercer une autorité de service qui prend soin de celui qui m’est confié pour le faire grandir où j’utilise un pouvoir pour dominer et soumettre ?

Est-ce que je pratique et j’enseigne aux enfants et aux autres de demander pardon et de pardonner ?

Est-ce que je pratique et j’enseigne aux enfants et aux autres recherchez la vérité, le sens du partage, l’attention aux pauvres ?

Actualités

• Formation « Amoris Laetitia » : Redécouvrir Amoris Laetitia, la mettre en pratique
o Module 2 : jeudi 27 mai 2021 de 7h45 à 10h00
o Lien pour l’inscription :
• Prochaine Emission RSL du vendredi 07 mai 2021 de 20h à 22h
o Le thème : La Pentecôte des Familles
• Le SDPF est l’invité de Michel sur RSL : Vendredi 14 mai 2021 de 11h à 12h
o
• La Pentecôte des Familles : « Mon Eglise, ma Famille « 
o Démarche de préparation pour accueillir l’Esprit Saint pendant 7 semaines du 5 avril au 22 mai 2021
 Préparer les fidèles à bien vivre la journée de Pentecôte des Familles
o Journée « Pentecôte des Familles » en paroisse, le samedi 22 mai 2021
 Permettre aux fidèles de recevoir l’Esprit-Saint dans une communion fraternelle

Avril 2021

" Chères Familles,

Alléluia ! Christ est ressuscité. Il a vaincu la mort. Il est VIVANT pour toujours !!

Avec le couvre-feu imposé, nous avons vécu la Pâque autrement, avec des changements d’horaire et une réorganisation des célébrations. Mais le Christ, seul Maître du temps, était bien présent pour nous faire passer des ténèbres à la Lumière.

Et avec Lui, nous entrons dans le temps pascal qui nous conduit jusqu’à Pentecôte :
-  50 jours pour fêter pleinement la Résurrection du Christ et se préparer à l’effusion de l’Esprit Saint.
-  7 semaines marquées par la Joie du Christ Ressuscité, du triomphe de la Vie et de l’Amour.
« Dieu n’abandonne pas l’humanité, il lui donne son Esprit ». C’est l’évènement fondateur de l’Eglise, le cœur de la Foi chrétienne.

Pendant ces jours, nous sommes invités à disposer nos cœurs à l’accueil de l’Esprit Saint, pour entrer véritablement dans une Pentecôte personnelle, une Pentecôte pour notre paroisse et pour le monde entier.

Le Service Diocésain de la Pastorale Familiale (SDPF) vous propose un temps de préparation, à vivre en paroisse, pour accueillir l’Esprit Saint le dimanche de Pentecôtes, dans une communion fraternelle.

Le projet « Mon Eglise, ma Famille » vous donnera des pistes, que vous adapterez à vos réalités paroissiales, pour mener des actions en faveur des familles.

Ce dimanche de Pentecôtes sera aussi l’ouverture de l’Année Famille Amoris Laetitia pour notre Diocèse. Une année pour diffuser et mettre en pratique l’exhortation apostolique du Pape. Nous vous communiquerons au fur et à mesure les outils qui seront mis à disposition par le Dicastère.

Thème de l’année :

« La Famille selon le cœur de Dieu »

Réflexion du mois : La femme et l’homme
Article 5 : Le ministère de chaque parent
Selon Amoris Laetitia (extraits) :

Art. 274 : « La Famille est la première école des valeurs où on apprend l’utilisation correcte de la liberté. Il y a des tendances développées dans l’enfance qui imprègnent l’intimité d’une personne et demeurent toute la vie comme une émotivité favorable à une valeur ou comme un rejet spontané de certains comportements. [….]
Dans le milieu familial, on peut aussi apprendre à discerner de manière critique les messages véhiculés par les divers moyens de communication sociale.

Art. 275 : « La Famille est le lieu de la première socialisation, parce qu’elle est le premier endroit où l’on apprend à se situer face à l’autre, à écouter, à partager, à supporter, à respecter, à aider, à cohabiter. La tâche de l’éducation est d’éveiller le sentiment du monde et de la société comme foyer, c’est une éducation pour savoir « habiter » au-delà des limites de sa propre maison. Dans le cercle familial, on enseigne à revaloriser la proximité, l’attention, la salutation. C’est là qu’on brise la première barrière de l’égoïsme mortel pour reconnaître que nous vivons à côté d’autres, avec d’autres, qui sont dignes de notre attention, de notre amabilité, de notre affection. [………]

Art. 285 : « L’éducation sexuelle devrait inclure également le respect et la valorisation de la différence, qui montre à chacun la possibilité de surmonter l’enfermement dans ses propres limites pour s’ouvrir à l’acceptation de l’autre. Au-delà des difficultés compréhensibles que chacun peut connaître, il faut aider à accepter son propre corps tel qu’il a été créé, car une logique de domination sur son propre corps devient une logique, parfois subtile, de domination sur la création. […] La valorisation de son propre corps dans sa féminité ou dans sa masculinité est aussi nécessaire pour pouvoir se reconnaître soi-même dans la rencontre avec celui qui est différent. De cette manière, il est possible d’accepter joyeusement le don spécifique de l’autre, homme ou femme, œuvre du Dieu créateur, et de s’enrichir réciproquement. […..]

Feuille de route de la famille

Assurer son rôle de maîtresse de maison et de chef de famille

Item

-  Le ministère d’une mère de famille chrétienne constitue d’abord à faire participer tous les membres de la famille aux choix qui concernent la vie familiale. Elle est l’animatrice de l’esprit de joie et de confiance. Elle éduque les filles à la maturité sexuelle et affective dans un dialogue serein et profond. Elle dirige la vie domestique et guide tous les membres à une véritable hygiène sanitaire et alimentaire.

-  Le ministère d’un père de famille chrétien est de mettre en œuvre les moyens nécessaires au bien de sa famille et de chacun de ses membres. En exerçant, sans faiblesse son autorité paternelle à l’image de Dieu, il permet à chacun des membres de vaincre les passions qui pourraient les blesser (paresses, jalousies, violences, gourmandises, sensualités, désespoir et orgueil). Il apprend aux garçons la maturité affective et sexuelle. Il enseigne à tous un certain sens de l’économie et de la pauvreté évangélique.

Questions pour cheminer

Comment comprenez-vous le mot « ministère » pour parler du rôle des parents ?

Le ministère de mère et de père de famille est-il bien visible dans la famille ?

En qualité de parent, suis-je disposé, formé et disponible pour éduquer les enfants à la maturité sexuelle et affective ?

Comment je conçois et j’accueille que le ministère de mère de famille chrétienne consiste d’abord à faire participer tous les membres de la famille aux choix qui concernent la vie familiale ?

Comment je conçois et j’accueille que le ministère de père de famille chrétienne est de mettre en œuvre les moyens nécessaires au bien de sa famille et de chacun de ses membres ?

Actualités

• Formation « Amoris Laetitia » : Redécouvrir Amoris Laetitia, la mettre en pratique
o 1er module : jeudi 08 avril 2021
o Lien pour l’inscription : https://formationamorislaetitia2021-visio.venio.fr/fr

• Prochaine Emission RSL du vendredi 07 mai 2021 de 20h à 22h
o Le thème : Pentecôte des Familles

• La Pentecôte des Familles : « Mon Eglise, ma Famille « 
o Démarche de préparation pour accueillir l’Esprit Saint : pendant la semaine 16 : Les Dons de l’Esprit et la semaine 18 : Les Fruits de l’Esprit

 Préparer les fidèles à bien vivre la journée de Pentecôte des Familles
o Journée « Pentecôte des Familles » en paroisse, le dimanche 23 mai 2021

 Permettre aux fidèles de recevoir l’Esprit-Saint dans une communion fraternelle

Mars 2021

Février 2021

" Chères Familles,

Alors que l’année 2021 est consacrée à Saint-Joseph, le Pape décrète aussi une année « Famille Amoris Laetitia, qui débutera le 19 mars (fête de Saint-Joseph), date où l’église célèbrera le 5ème anniversaire de la publication de l’exhortation apostolique Amoris Laetitia sur la beauté et la joie de l’Amour familiale. Cette année se terminera le 26 juin à l’occasion de la 10ème rencontre mondiale des Familles qui aura lieu à Rome avec le Pape.

Cette crise sanitaire nous a révélée l’importance du rôle de la famille au sein de notre société et de l’église. Elle mérite donc une année de célébration afin « de leur faire expérimenter que l’évangile de la famille est une joie qui remplit le cœur et la vie toute entière » (AL 200)

Le Pape appelle les diocèses, les paroisses, les mouvements et associations de familles à prendre des initiatives pour vivre concrètement la richesse de l’exhortation apostolique Amoris Laetitia.

Et pour démarrer cette année de la Famille, le diocèse vous propose un chemin de conversion à vivre concrètement pendant le Carême 2021 autour des 5 essentiels qui sont : la prière, la fraternité, la formation, le service et l’évangélisation.
Le SDPF vous présentera prochainement son programme pour cette année de la Famille, mais d’ores et déjà il vous invite à la réflexion sur « la joie d’avoir un don et d’être un don pour l’église et la société », un don « qui peut devenir lumière dans l’obscurité du monde » (AL 66)

-  le thème de l’année : la famille selon le cœur de Dieu

Réflexion du mois : La femme et l’homme

Article 4 : La vocation féminine et masculine
Extrait d’articles d’Amoris Laetitia

12. Mais Jésus, dans sa réflexion sur le mariage, nous renvoie à une autre page de la Genèse, le cha¬pitre 2, où apparaît un admirable portrait du couple avec des détails lumineux. [……] Le premier est l’inquiétude de l’homme qui cherche « une aide qui lui soit assortie » (vv. 18.20), capable de combler cette solitude qui le perturbe et qui n’est pas comblée par la proximité des animaux et de toute la création. [.....] C’est la rencontre avec un visage, un ‘‘tu’’ qui reflète l’amour divin et est « le principe de la fortune, une aide semblable à l’homme, une colonne d’appui », comme dit un sage de la Bible (Si 36, 24). Ou bien comme s’exclamera la femme du Cantique des Cantiques dans une merveilleuse profession d’amour et de don réciproque : « Mon bien-aimé est à moi, et moi à lui […]. Je suis à mon bien-aimé, et mon bien-aimé est à moi ! » (2, 16 ;

55. « L’homme revêt un rôle tout aussi décisif dans la vie de la famille, en se référant plus particulièrement à la protection et au soutien de l’épouse et des enfants. Beaucoup d’hommes sont conscients de l’importance de leur rôle dans la famille et le vivent avec les qualités spécifiques du caractère masculin »

Feuille de route de la famille

Être une femme joyeuse qui sait louer et un homme paisible qui sait prier

Item

-  Une femme selon le cœur de Dieu fait preuve de maturité spirituelle, affective et humaine. Elle sait louer Dieu et le remercier en toute occasion, ne se plaint pas, se montre forte et reste dans la confiance malgré les difficultés. Ses principales qualités sont l’organisation et l’accueil.

-  Un homme selon le cœur de Dieu est un homme mature spirituellement, affectivement, socialement et humainement. Il sait prier Dieu pour lui exprimer les besoins de sa famille. Il sait travailler. Il est maître de lui, calme et posé. Ayant dépassé ses égoïsmes, il est prêt à se sacrifier pour son épouse et ses enfants.

Questions pour cheminer

Comment je vis le fait d’être homme, d’être femme ?
Est-ce simple ou compliqué ? Pourquoi ?
Quel est mon modèle d’homme, de femme ?
A qui je peux m’identifier ?
A qui je ne veux pas ressembler ?
Quelle est l’idée que je me fais d’un homme, d’une femme ?

Actualité :

• Carême 2021 : Une conversion missionnaire - du 17 février au 27 mars

o Pour connaître et vivre concrètement les 5 essentiels

 Parole de Dieu
 Adoration et eucharistie
 Missionnaires entre nous
 Missionnaires vers les autres
 Avec Saint-Joseph

Vœux 2021

Chères Familles,

L’année 2020 est arrivée à son terme avec toujours ces difficultés sanitaires et sociales. Beaucoup de familles vivent dans la crainte du lendemain, dans la douleur de l’éloignement, dans la hantise de la maladie. Certaines personnes tombent dans le désespoir !

Cette fin d’année pleine de morosité ne doit pas nous faire perdre notre joie, reçue de Jésus à Noël.

Tous ensembles, conduit par l’Esprit-Saint,avec discernement, confiance et persévérance entrons dans la mission d’accompagner chaque personne, de soutenir toutes les familles à vivre l’aujourd’hui dans la foi, l’espérance et la charité.

L’Exhortation Apostolique « Amoris Laetitia » du Pape François, nous invite à la Joie dans les Familles.
C’est pour le Pape, « comme une proposition aux familles chrétiennes, pour les stimuler à valoriser les dons du mariage et de la famille, et à garder un amour fort et nourri de valeurs, telles que la générosité, l’engagement, la fidélité ou la patience. »

Qu’en cette année 2021, nous puissions continuer à encourager les familles à être des lieux de Paix et d’Amour.

Que toutes les familles trouvent dans le Christ la force de construire des foyers solides et féconds selon le plan de Dieu.

Belle et Sainte Année 2021.

- Retrouvez les vœux des districts et des différents mouvements de la Pastorale :

- Retrouvez aussi le diaporama :

Retour sur le mois de décembre 2020

Cette année 2020 a été, à de nombreux titre une période difficile pour beaucoup. La pandémie du COVID 19 et les dispositions sanitaires mises en place ont bousculé notre quotidien des familles dans tous les champs, personnel, familial, professionnel, social, ecclésial…

Cliquez sur l’icône ci-dessous pour découvrir la suite

PASTORALE FAMILIALE : ACCOMPAGNER ET PROTEGER LES FAMILLES

La Pastorale Familiale est l’une des 12 grandes pastorales du diocèse. Elle englobe à la fois des réseaux, des services, des œuvres et des mouvements dans un esprit de communion et de motivation de tous les charismes. Elle est animée par un couple de laïc « Responsable Diocésain » et d’un prêtre « Délégué Diocésain » nommés par l’évêque.

La Pastorale Familiale est un service diocésain de l’Église catholique, dont l’objectif est : de soutenir les personnes dans leur vie affective, familiale et conjugale à la lumière de l’Évangile et de l’enseignement de l’Église, d’accompagner les familles dans toutes les situations pour les aider à vivre leurs engagements.

Bien que fortement attaquée actuellement, la famille est encore plébiscitée par beaucoup, elle présente aujourd’hui des visages très divers : heureuse ou abimée par la vie, classique, recomposée ou monoparentale...

Accompagner ces familles dans leur diversité, aux jours de joie comme dans l’épreuve, est une mission importante de l’Église, le service diocésain de la pastorale familiale se veut un lieu d’écoute des réalités et évolutions que vivent les familles d’aujourd’hui.

Le Service Diocésain de la Pastorale Familiale est un organe de réflexion et de d’actions en direction des familles. Il est également au service des Mouvements d’Église et des paroisses pour fédérer, coordonner et construire des ponts entre les différents acteurs et soutenir les initiatives destinées aux familles.

- Dans le diocèse, la Pastorale Familiale est animée par le Service Diocésain de la Pastorale familiale (SDPF). Il est composé de 7 membres.

Le délégué Diocésain : Père Wilfried BANNAIS, les responsables Diocésains : Josette et Robert MACENO, les membres : Célia et Gary GERMANY, Sandra et Jocelyn VALBON, Colette LEMY).

Il rassemble également une dizaine de pastorales et mouvements

ENJEUX : « UNE ÉGLISE PLUS FAMILIALE ET DES FAMILLES PLUS ECCLESIALES ».

L’enjeu pastoral général du diocèse de Martinique pour la famille vise à « accompagner et protéger les familles pour leur permettre de vivre selon le cœur de Dieu ».

L’objectif attendu est « d’avoir une Église plus familiale et des familles plus ecclésiales ».

Il s’agit pour les acteurs de la Pastorale Familiale d’œuvrer pour que les familles puissent l’expérience de la relation au Christ ressuscité.

OBJECTIF : CAP 2025 « BATIR LA CIVILISATION DE L’AMOUR EN MARTINIQUE »

Dans sa lettre pastorale aux prêtres et aux responsables Diocésains de septembre 2020, l’évêque propose comme vision commune, comme dynamique générale pour le diocèse de Martinique, pour les 5 prochaines années, de créer plus d’unité dans les paroisses, le diocèse et la société de Martinique.

Sur le plan opérationnel, l’objectif particulier assigné pour 2025 à la Pastorale Familiale vise à créer plus d’unité entre les personnes, dans les familles, les paroisses, le diocèse, la société de Martinique. Il s’agit pour tous les serviteurs et pour ceux de la Pastorale de familiale, également de chercher à « Bâtir la Civilisation de l’Amour en Martinique » comme nous y invite l’évêque dans le plan pastoral CAP 2025.

Durant les 5 prochaines années, ensemble, ayons à cœur de construire de « ponts ».
Pour cela, deux orientations, vivre les 5 essentiels et mettre en œuvre les 4 résolutions.

Prions Dieu le père pour que nous soyons serviteurs de l’Evangile comme Jésus s’est fait serviteur obéissant à la volonté du Père. Il s’est livré par amour pour nous.
Tournons-nous vers les autres avec amour et miséricorde

MOT DE LA PASTORALE FAMILIALE

Ce mois de novembre 2020, s’est ouvert avec une nouvelle phase de confinement lié au COVID 19, et dans un climat d‘attentat terroriste meurtrier. Contexte difficile qui invite à la fermeture, à l’isolement, à la méfiance de l’autre est anxiogène, et beaucoup se laisse gouverner par un sentiment de peur.

La parole de Dieu rappelle aux chrétiens, en Rm 8,15 « Vous n’avez pas reçu un esprit qui fait de vous des esclaves et vous ramène à la peur ; mais vous avez reçu un Esprit qui fait de vous des fils ; et c’est en lui que nous crions « Abba ! », c’est-à-dire : Père ! »

Alors choisissons avec encore plus de détermination, dans ces temps troublés de nous laisser conduire par Jésus vers le royaume du Père. Résolument chassons la peur de notre vie car, nous le savons, la peur ne vient pas de Dieu.

Le regard porté sur la situation actuelle du monde et de notre église peut faire peur en effet. La réponse que nous donne notre évêque avec insistance, est claire : retournons à la messe.

La décision gouvernementale d’interdire la messe durant ce « confinement » ne doit pas nous détourner du salut. Elle doit nous inciter à faire preuve d’audace dans notre vie, pour garder la foi, l’espérance et la charité.

La famille est ce lieu ou l’amour peut et doit s’expérimenter à la lumière de l’Evangile. Comme lors du premier confinement, que nos familles deviennent de véritable Eglise domestique où l’Evangile est vécu en vérité.

Prions pour que cette période de tension, soit l’occasion pour les familles de construire l’unité par la prière.

ACTUALITES

• Chaque premier vendredi du mois, vous avez rendez-vous sur Radio Saint-Louis, de 20h00 à 22h00 avec la Pastorale Familiale.
L’émission du vendredi 6 novembre 2020 sur le thème du DEUIL : « Mieux vivre le deuil et comment le vivre avec espérance » a été annulé compte tenu des mesures sanitaires en cours.
• Durant la période de confinement, vous pouvez suivre la messe en direct sur la WebTV St-Louis avec Monseigneur MACAIRE
• Le site pour les quêtes en ligne a été réactivé, participons tous à la vie de notre Eglise.

THEME DE L’ANNEE : « LA FAMILLE SELON LE CŒUR DE DIEU »

La Parole nous rappelle que, le seul chemin pour l’homme de trouver l’amour et le bonheur est de suivre Jésus pour revenir à Dieu. La feuille de route de la famille, l’outil qui crie aux familles : Famille revenez à Dieu !

Depuis plus de 2 ans, le diocèse de la Martinique propose aux familles : La feuille de route de la famille selon le cœur de Dieu.
C’est un guide qui s’adresse aux familles catholiques qui veulent bâtir leur famille sur le roc. Il propose 10 règles de conduite aux familles catholique pour ajuster leur vie à Dieu.

Les quatre thématiques abordées : le couple, l’homme et la femme, la vie en Dieu de la famille, la famille dans le monde, invitent les époux, les parents et la famille à se questionner sur la manière qu’ils ont de témoigner de leur baptême au quotidien et en toutes circonstances.

Chaque mois, la Pastorale Familiale vous propose de réfléchir, de méditer, de vivre, personnellement, en couple, en famille, en cénacle un article de la feuille de route de la famille.

REFLEXION DU MOIS : LE COUPLE

1ère partie : le mariage

Ce que dit l’Eglise
En s’appuyant sur les articles 71 à 75 d’Amoris Laetitia sur le sacrement du mariage
Extrait article 71 : « C’est dans la famille humaine, réunie par le Christ, qu’est restituée ‘‘l’image et la ressemblance’’ de la Sainte Trinité (cf. Gn 1, 26), mystère d’où jaillit tout amour 62 Ibid., n. 19. 57 véritable. Par l’Église, le mariage et la famille reçoivent du Christ la grâce de l’Esprit Saint, pour témoigner de l’Évangile de l’amour de Dieu ».
Extrait de l’article 72 « Le sacrement de mariage n’est pas une convention sociale, un rite vide ni le simple signe extérieur d’un engagement. Le sacrement est un don pour la sanctification et le salut des époux, car « s’appartenant l’un à l’autre, ils représentent réellement, par le signe sacramentel, le rapport du Christ à son Église. Les époux sont donc pour l’Église le rappel permanent de ce qui est advenu sur la croix ».

Feuille de route de la famille – Article 1

Cheminer dans et vers le mariage avec l’aide de la communauté chrétienne
Toutes les familles sont bénies par le Seigneur. Certaines familles ne reposent pas sur un mariage et doivent y tendre de leur mieux et au plus vite. D’autres familles en situation de fragilité ne peuvent être fondées sur un couple marié ou reposent sur un parent vivant seul.

Ces familles doivent d’autant plus implorer le secours de Dieu et compter sur l’aide de l’église pour grandir dans l’amour et accomplir leur devoir.

Fondamentalement, la famille selon le Cœur de Dieu repose sur le mariage ; l’union sainte et stable d’un homme et d’une femme, qui vivent ensemble, se soutiennent l’un l’autre et éduquent ensemble leurs enfants. Tel est l’unique principe de bonheur, de stabilité et de sainteté voulu par Dieu.

Questions pour cheminer

- Ma famille est-elle en situation de fragilité ?
- Comment j’accueille les familles en situation de fragilité ?
- Comment l’Eglise accueille-elle les familles en situation de fragilité ?
- Comment je comprends et j’accueille la définition qui dit que « la famille selon le cœur de Dieu repose sur le mariage : l’union sainte et stable d’un homme et d’une femme, qui vivent ensemble, se soutiennent l’un l’autre et éduquent ensemble leurs enfants ?


RETOUR SUR LES ACTIVITES

- Récollection de rentrée du 3 octobre 2020

Le samedi 3 octobre, le 8h30 à 12h, le SDPF a tenu sa récollection de rentrée sur la paroisse de Bellevue.
Malgré la situation sanitaire difficile, une cinquantaine de participants a répondu à l’invitation. Tous les mouvements ont été représentés
Ce fut l’occasion de présenter les nouveaux membres du SDPF ainsi que les différents mouvements. Une présentation efficace et des responsables très investis dans leur fonction. Nous avons découvert un panel d’activités pour répondre aux problématiques des familles et les aider à cheminer.

Au cours de cette rencontre, nous avons annoncé les orientations et les principales activités de la Pastorale pour l’année 2020-2021 conformément à la lettre de mission de l’Evêque et au plan ecclésial « CAP 2025 » dont les objectifs sont :
 Intégrer la Pastorale des hommes dans la Pastorale Familiale,
 Entretenir le réseau des référents paroissiaux,
 Collaborer avec la Pastorale de la Catéchèse,
 Constituer la Pastorale de Baptême,
 Encourager les mouvements.

Un moment d’échange et de partage apprécié par tous les membres présents.

- Conseil diocésain de pastorale du Samedi 17 octobre 2020

Le samedi 17 octobre 2020 s’est tenu, en présence de Monseigneur David MACAIRE le conseil diocésain pastoral au foyer de l’Espérance de 8h30 à 12h00. Organisé par le nouvel vicaire épiscopal, le père Gilles AIZO curé de Sainte-Marie cette rencontre a été l’occasion de réunir les responsables des 12 grandes pastorales d’ensemble et l’ensemble des groupes les constituant pour entrer tous ensemble dans le nouveau plan pastoral ; CAP 2025.
L’idée force est d’œuvrer pour la mission en construisant des ponts plutôt que des murs.

Environ 120 personnes ont participé aux activités dans le strict respect des règles sanitaires de lutte contre la COVID 19.

CONTACT

Responsables diocésain :
Josette MACENO : 0696 28.37.25
Robert MACENO : 0696 25.30.18

 : Robert.maceno@gmail.com

Découvrez la version complète en cliquant sur l’icône ci-dessous :

En Mai 2020, la Pastorale familiale vous invite à relire le temps de confinement vécu en famille et en couple depuis le 17 mars 2020.

Emission mensuelle du Service Diocésain de la Pastorale Familiale

Retrouvez, le 1er vendredi de chaque mois, de 20h à 22h, l’émission du Service diocésain de la Pastorale familiale sur Radio Saint Louis. Prochaine émission : vendredi 8 janvier 2021, 20h-22h : "Une pastorale familiale, pour quelles familles ?"

Toutes les familles sont invitées par le Père Bannais, délégué épiscopal à la pastorale familiale, à participer à cette émission interactive sur radio Saint Louis en appelant le 05 96 71 86 04.

Dernière émission à réécouter sur le site internet de radio Saint Louis dans la rubrique "Réécoutez-nous" et en cliquant sur Pastorale familiale (ex-Solitude Béthanie) dans la liste des émissions proposées



Associations et Mouvements

Documents joints

  • ecrire a l'auteur Michel DEGLISE

    Michel DEGLISE
    Conseiller de l’Évêque à la Communication
    Secrétaire général de la Communication du diocèse,
    administrateur délégué du site internet diocésain


    F - 97207 Fort-de-France cedex
    Tél. +596 596 63 70 70
    Tél. : +596 596 71 86 04
    Fax : +596 596 72 45 30

    site webmartinique.catholique.fr

Radio Saint Louis en direct

Ma paroisse en un clic



Radio Saint-Louis

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Eglise de France

Tous frères

Saint(s) du jour

Lectures du jour