Eglise catholique de Martinique
http://martinique.catholique.fr/annee-jubilaire-de-la-misericorde
        Calendrier du Jubilé de la Miséricorde en Martinique

Calendrier du Jubilé de la Miséricorde en Martinique

Entretien avec le père Christian Catayée sur le Jubilé de la Miséricorde

Retrouvez le calendrier des événements du Jubilé de la Miséricorde en Martinique et les explications du père Christian Catayée, vicaire épiscopal.
Le P. Christian-Marie Donet, op, missionnaire de la Miséricorde, est revenu le 5 novembre pour la fin de l’année jubilaire dans notre diocèse. Il reçoit sur rendez-vous jusqu’au 18 novembre (renseignements au secrétariat de l’archevêché, 05 96 63 70 70).


Les portes jubilaires du diocèse ont été fermées par Mgr David Macaire dimanche 13 novembre 2016. Le Jubilé de la Miséricorde sera clôturé dimanche 20 novembre 2016 à Rome par le pape François, qui fermera la dernière Porte Sainte ouverte dans le monde, celle de la basilique Saint-Pierre lors de la fête du Christ-Roi de l’Univers.

Pendant cette dernière semaine du jubilé, en Martinique la Vierge Pèlerine sera présente à la cathédrale Saint-Louis du mardi 15 au dimanche 20 novembre, de 6h45 à 18h.

Le père Christian Catayée, vicaire épiscopal, était chargé par Mgr David Macaire de l’organisation de l’Année jubilaire de la Miséricorde dans notre diocèse. Cette Année Sainte a commencé le mardi 8 décembre à Rome lorsque le Pape François a ouvert la Porte Sainte de la basilique Saint-Pierre après la messe de la fête de l’Immaculée Conception et s’achèvera le dimanche du Christ-Roi, le 20 novembre 2016.

Michel Déglise : Père Christian Catayée, pouvez-vous nous présenter le sens de ce jubilé extraordinaire de la Miséricorde institué par le pape François et qui a débuté le 8 décembre 2015 ?

Père Christian Catayée : Le Jubilé est d’origine biblique. On en parle au livre du Lévitique (Lv 25, 8-22). Il est dit : « Tu compteras 7 années sabbatiques, 7 fois 7 ans, c’est-à-dire 49 ans. Le dixième jour du septième mois, tu feras retentir les sons éclatants de la trompette : le jour des expiations, vous sonnerez de la trompette dans tout votre pays. Vous ferez de cette cinquantième année une année sainte, vous proclamerez la liberté dans le pays pour tous ses habitants. Ce sera pour vous le jubilé ». Pour les chrétiens, la référence suprême est le Christ. Donc tous les millésimes en 50 ou 00 sont des années jubilaires parce qu’on est X fois 50 ans après la naissance du Christ. Le jubilé est une année de grâce.

Toutefois, nous étions en 2015 et nous allions bientôt entrer en 2016. C’est pour cela qu’on parle d’un jubilé extraordinaire. C’est une année de grâce qui n’était pas prévue. On peut dire que ce jubilé est un pur don, pure grâce. C’est le jubilé de la miséricorde, et comme il est miséricordieux de l’avoir !

Or, le jubilé dans la bible est une année où l’on remet toutes les dettes, où on pardonne, où on remet tout à zéro, selon l’expression courante. Ce jubilé est donc pour chacun d’entre nous de repartir neuf en recevant le pardon de Dieu, un pardon gratuit. Pour tant de personnes portant de lourds fardeaux spirituels c’est une occasion inestimable de bénéficier de la bonté et de la tendresse du Père.

M.D. : Quand et où Mgr Macaire a-t-il ouvert la porte sainte jubilaire de la Martinique ? Est-ce qu’il y a plusieurs portes saintes en Martinique ?

P C.C. : L’un des signes majeurs du jubilé est, en effet, la porte sainte. C’est une porte de la cathédrale que l’on est invité à franchir concrètement en signe de repentir et d’accueil de la grâce. « Je suis la porte » (Jean 10), nous dit le Seigneur. Franchir la porte sainte est une façon de dire que je passe d’un état à un autre ou si vous préférez d’entrer dans la grâce. Généralement, on franchit cette porte après s’être confessé.

Concrètement, pour nous en Martinique, la porte sainte est l’une des portes de la cathédrale (celle de la rue Blénac qui donne sur le Sacré-Cœur et le tabernacle). Elle a été ouverte solennellement par notre évêque le dimanche 13 décembre 2015, à 17h. Mais il y a d’autres lieux décrétés par Mgr Macaire comme portes jubilaires : un à la cathédrale de Saint-Pierre (ouverte le 1er janvier 2016, à 9h30), un au sanctuaire de Notre-Dame de la Délivrande du Morne-Rouge (ouverte le 27 décembre 2015, à 10h lors du Jubilé des familles), un au Sacré-Coeur de Balata (ouverte le 2 janvier 2016, à 17h30) et un à Notre-Dame de la Salette de Sainte-Anne (ouverte le 26 décembre 2015, à 11h).

M.D. : En ces temps troublés, pourquoi l’Eglise met-elle ainsi l’accent sur le mystère de la miséricorde ?

P C.C. : La Miséricorde est la tendresse de Dieu, la bonté de Dieu qui est touché de nous voir malheureux, pauvre, en détresse et même pécheur. Nous sommes dans des temps troublés parce qu’au nom de Dieu le Miséricordieux on tue ! Nous ne pouvons laisser passer cela. Il faut rappeler que la miséricorde est bonté et bienveillance.

Le pape François insiste sur ce thème de la miséricorde parce qu’il sait que le monde a besoin de miséricorde et que Jésus est le visage de la Miséricorde.
Il faut dire que la pédagogie divine nous amène à prendre en compte de plus en plus la miséricorde. Saint Jean-Paul II a institué la fête de la Divine Miséricorde au cours du jubilé de l’an deux mille. Et il est mort au tout début de cette fête en 2005.

Le pape François nous invite à redécouvrir les œuvres de miséricorde corporelles et spirituelles que le catéchisme de l’Eglise catholique nous enseigne :

- 7 œuvres de Miséricorde corporelle  :

. Donner à manger à ceux qui ont faim
. Donner à boire à ceux qui ont soif
. Vêtir ceux qui sont nus
. Abriter les étrangers
. Visiter les malades
. Visiter les prisonniers
. Ensevelir les morts.

- 7 œuvres de Miséricorde spirituelle  :

. Conseiller ceux qui ont besoin
. Instruire les ignorants.
. Exhorter les pécheurs
. Consoler les affligés
. Pardonner les offenses
. Supporter les personnes ennuyeuses
. Prier Dieu pour les vivants et les morts.

Pour nous, nous avons l’insistance sur le sacrement de réconciliation (confession) qui se traduit par une église dédiée au sacrement de la pénitence : la chapelle du Christ-Roi, à partir du lundi 18 janvier 2016, de 9h à 16h.

Il y a une permanence de prêtres pour les confessions. Le fait que la chapelle soit placée sur le parcours du TCSP permet à un plus grand nombre de pouvoir s’y rendre et de faire un petit pèlerinage vers la cathédrale Saint-Louis pour franchir la porte sainte. En plus, il y a les 24h pour Dieu, du vendredi 4 mars, 12h, au samedi 5 mars, 12h, à Balata : 24 heures non-stop pour les confessions.

M.D. : Enfin, quels sont les événements inscrits par Mgr Macaire au calendrier de cette année sainte ?

P C.C. : Nous n’avons pas moins de 24 temps forts prévus pour le jubilé. Ces temps forts sont des messes ou offices et des jubilés (messes suivies ou précédées de colloque ou action particulière) pour différentes catégories de personnes (malheureusement, nous avons dû faire des choix).

Mais,en permanence, les sanctuaires de l’île (Morne-Rouge, Balata, Sainte-Anne) et les cathédrales (en travaux) sont accessibles pour que tous puissent faire une démarche jubilaire. Sachant que chacun peut faire la démarche jubilaire (confession + passage de la porte sainte) au bénéfice d’une autre personne, vivante ou morte, on sera amené à le faire plusieurs fois. D’où l’accessibilité des lieux jubilaires pour tous les fidèles, qu’ils habitent dans le Sud, dans le Nord ou au centre de l’île.
Nous avons demandé aux prêtres de modifier leur agenda pour qu’ils soient le plus disponible possible pour la permanence de confession.

Calendrier diocésain de l’Année jubilaire de la Miséricorde

Jubilé ou Messe Date
Ouverture 13 décembre 2015
Familles (J) 27 décembre
Prêtres (J) 8 janvier 2016
Communication (J) 24 Janvier
Vie Consacrée (M) 2 février
Fiancés (M) 13 - 14 février
Malades (M) 27 février
Familles des détenus (M) 28 février
24h pour Dieu 4 - 5 mars : 12h-12h
Hommes 19 mars 9h - 17h
Fête de la Miséricorde 3 avril
Enfants de Chœur (J) 17 avril
Veillée pour ceux qui ont besoin de Consolation 5 mai (Ascension)
Renouveau Charismatique (J) 15 Mai,18h au16 Mai, 18h
Personnes atteintes de Handicap(J) 12 juin
Repoussé
Elus(J) 17 juillet, Sainte-Anne
Diacres (M) 10 août, 18h30, Lamentin
Jeunes (J) 27 août, Morne Rouge
Santé (M) 10 septembre, Gros Morne
Jubilé des chorales (J) 24 septembre, 9h-16h, Palais des Sports du Lamentin
Monde caritatif et œuvres d’action sociale (M) 25 septembre, 13h, accueil ; 15h : Messe, église de De Briant
Catéchistes (M) 1er octobre, 14h, église de De Briant
Jubilé des Migrants (M) 2 octobre, 15h, Saint-Christophe
Jubilé du monde de la Pêche (J) 22 octobre, 5h30, Prêcheur et 23 octobre 9h30 Front de Mer - Saint-Pierre
Equipes funérailles 6 novembre, 15h, cathédrale Saint-Louis
Clôture des 5 portes jubilaires par Mgr David Macaire 13 novembre 2016

En savoir +

Retrouvez les vidéos de certaines cérémonies jubilaires sur https://www.youtube.com/watch?v=W8hYzOMMXt4

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



A la Une

Radio Saint Louis en direct

Ma paroisse en un clic


Radio Saint-Louis

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Eglise de France

Dieu m'est témoin

Saint(s) du jour

Lectures du jour