Eglise catholique de Martinique
http://martinique.catholique.fr/decouvrez-le-carbet-du-coeur
      Découvrez le Carbet du Coeur

Découvrez le Carbet du Coeur

L’association Le Carbet du Cœur a été créée en 2013 en vue de devenir une communauté de l’Arche en Martinique. Pour vous permettre de découvrir cette association, nous avons rencontré sa présidente, Madame Véronique Bergot.


Bonjour Véronique. Pouvez-vous nous dire comment est né le projet du Carbet du Cœur ?

Le projet du Carbet du Cœur est né de rencontres amicales avec des personnes porteuses d’un handicap mental, de leurs familles et de leurs amis, à travers l’Association Foi et Lumière de Martinique. Il est parti du constat que, de nombreuses familles touchées par le handicap, vivaient isolées et dans le désarroi dû à un manque de structures pour faire grandir leurs enfants.

Quels liens unissent le Carbet du Cœur et l’Arche, que Jean Vanier a créée en France il y a un demi-siècle ?

Le Carbet du Cœur s’appuie sur les valeurs posées dans la Charte des Communautés de l’Arche. L’Arche a été fondée effectivement en 1964, dans un petit village de l’Oise, par Jean Vanier. L’association est aujourd’hui présente dans près de 40 pays sur les 5 continents, à travers 146 communautés. En France, la Fédération de l’Arche regroupe 31 communautés qui accueillent 1200 personnes.

Quel objectif poursuit votre association ?

Le Carbet du Cœur voudrait donner un lieu de vie à la personne en situation de déficience intellectuelle où elle pourra pleinement développer sa dignité et son autonomie, et ainsi retrouver sa place dans la société. Ce lieu de vie permettra aux personnes ayant un handicap mental de construire des relations d’amitié avec des personnes valides ayant fait le choix de vivre avec elles, ainsi qu’avec toutes les personnes extérieures qui voudraient partager leur vie.

Plus précisément, il s’agit pour notre association d’assister dans leur vie quotidienne ces personnes adultes atteintes d’un handicap mental, notamment par la création et, ou l’exploitation de foyers (les carbets du coeur) leur permettant de vivre en communauté, d’exécuter un travail correspondant à leurs possibilités dans le cadre d’établissements adaptés (atelier de jour, ESAT), et par là même, de s’insérer dans la société ; nous voulons aussi mener, dans l’intérêt des personnes accueillies et de leurs familles, des actions de prévention, d’entraide et de solidarité visant à la protection et au développement moral, spirituel, intellectuel et physique des personnes handicapées ; promouvoir et faire reconnaitre la place et le rôle des personnes handicapées dans notre société ; et enfin développer et faire connaître la dimension humaine, spirituelle et l’esprit communautaire de l’arche par tous moyens appropriés.

A quel stade se trouve aujourd’hui votre projet ?

Lors d’une semaine de visite des membres de l’Arche France, en mai 2014, les différentes rencontres ont été l’occasion pour l’équipe locale, constituée d’une quinzaine de personnes, de faire avancer un peu plus le projet sur plusieurs fronts : la recherche de terrain, la communication, le financement et la vie communautaire.

Avez-vous pu rencontrer les autorités locales ?

Des membres de l’équipe ont effectivement été reçus avec Bertrand Figarol au Conseil Général, à l’Agence Régional de Santé (ARS), à la mairie et à l’évêché. Notre projet a été bien accueilli et a reçu le soutien de ces différentes institutions.

Vous avez également organisé une soirée de présentation publique du projet à Madiana, le 19 mai 2014, qu’en retirez-vous ?

Ce fut l’apogée de notre semaine de travail avec la projection du film primé « L’Épreuve des mots ». Les 300 personnes présentes ont pu découvrir des dialogues pleins de sincérité entre Anne Chabert d’Hières et des hommes et des femmes, accueillis à l’Arche, qui se sont exprimés sur des sujets tels que la politique, l’amour, l’argent, le travail … La projection a été suivie par des questions posées à Bertrand Figarol, à Anne Chabert d’Hières et à la présidente de l’association Le Carbet du Cœur. Cela nous a permis d’éclairer le public présent sur la situation vécue par les personnes atteintes de handicap mental, et leur famille, en France, mais aussi ici en Martinique, et ainsi de montrer l’urgence de réaliser notre projet.

Enfin, comment peut-on vous joindre ?

Nous avons une adresse E-Mail : lecarbetducoeur@gmail.com
Nous répondons également au n° de téléphone : 05 96 50 14 84
Notre site internet permet de mieux connaître l’association et également de verser des dons pour tous ceux qui veulent soutenir notre projet : www.lecarbetducoeur.com

Véronique Bergot, merci d’avoir accepté de répondre à nos questions.

En savoir +

Pour plus d’informations sur les communautés de l’Arche :

www.arche-france.org
www.lecarbetducoeur.com

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Radio Saint Louis en direct

Ma paroisse en un clic


Radio Saint-Louis

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Eglise de France

Dieu m'est témoin

Saint(s) du jour

Lectures du jour