Eglise catholique de Martinique
http://martinique.catholique.fr/lettre-de-mgr-bernard-charrier

Lettre de Mgr Bernard Charrier

« Aux frères et sœurs du diocèse de Saint Pierre et Fort de France. »


« Frères et Sœurs du diocèse de St Pierre et Fort de France,

A la demande du Président de la Conférence des Evêques de France, Monseigneur Georges Pontier, archevêque de Marseille, je suis venu, en frère, à la rencontre de votre évêque, de vos prêtres et de vos diacres. A travers eux, c’est une Eglise blessée et en souffrance que j’ai rencontrée. Dans l’attente de la nomination prochaine d’un évêque pour votre diocèse, quelques uns de vos prêtres ont exprimé leurs inquiétudes. Elles étaient de nature confidentielle, destinées aux seuls responsables de l’Eglise. Par malheur elles ont été divulguées et livrées à touts sortes d’interprétation.

Le mardi 10 juin et de nouveau la matinée du jeudi 12, j’ai demandé à vos prêtres de se dire entre eux, en vérité, en hommes honnêtes et en hommes de foi, comment ils voyaient leur Eglise aujourd’hui et leur ministère autour de l’évêque, à la suite de cet événement qui, depuis février dernier, a jeté le trouble dans tous les esprits.

Je peux témoigner aujourd’hui de la qualité de la parole échangée.

J’ai entendu des demandes de pardon, le désir de sortir de l’accusation, voire de la condamnation, la reconnaissance des erreurs et des torts faits aux uns et aux autres et à l’ensemble de l’Eglise.

J’ai entendu l’aveu du péché qui nous entrave tous dans notre marche à la suite de Jésus, mais aussi l’aveu de l’attachement de vos prêtres à leur ministère et à votre Eglise en Martinique. La foi ne les a pas quittés. La charité petit à petit retrouve ses droits. Le désir est toujours là de témoigner du Dieu unique, Père, Fils et Saint Esprit, dont le cœur est plus grand que notre cœur.

J’ai entendu cette parole : « L’amour pardonne tout ; l’humilité arrange tout ». Amour et humilité, bel antidote au soupçon et aux peurs auxquels nul n’échappe. Cette parole d’une sainte femme, fondatrice de la congrégation des Sœurs de Saint-Joseph-de-Cluny, a été reçue comme un appel à devenir plus humbles dans l’exercice de notre ministère épiscopal et presbytéral.

Chaque année, le temps du Carême nous rappelle que la vie chrétienne est pour tous un combat spirituel. Chaque année, le mystère de Pâques Pentecôte nous annonce la force venue d’en haut, l’Esprit qui peut faire toutes choses nouvelles, mais pas sans nous.

Chers frères et sœurs dans le Seigneur, chers amis prêtres et diacres, cher Monseigneur Michel Méranville, je vous assure de toute mon estime. Je vous promets de prolonger mon service près de vous par ma prière fraternelle. »

Le 12 juin 2014

+ Bernard CHARRIER
Evêque émérite de Tulle

En savoir +

Vous pouvez également écouter cette lettre de Mgr Bernard Charrier sur le site internet de Radio Saint Louis, dans les émissions en réécoute, www.radiosaintlouis.com en cliquant sur la rubrique "Le Mot de l’Evêque".

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Retour sur évènements

Radio Saint Louis en direct

Ma paroisse en un clic


Radio Saint-Louis

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Eglise de France

Dieu m'est témoin

Saint(s) du jour

Lectures du jour