Eglise catholique de Martinique
http://martinique.catholique.fr/mais-a-quoi-servent-les-bonnes
        Mais à quoi servent les « Bonnes Soeurs » ?

Mais à quoi servent les « Bonnes Soeurs » ?

Ce 2 février sera la clôture de l’Année de la Vie consacrée, mais aussi le Jubilé de la Miséricorde pour les personnes consacrées de notre diocèse.La fête de la Présentation de Jésus au Temple est traditionnellement un grand jour pour les personnes consacrées. On aurait aussi pu choisir le premier dimanche de carême. Car la vie consacrée, avant d’être un outil extraordinaire d’évangélisation, est avant tout un signe de l’attente. Tout consacré est un signe du Royaume qui vient !


Comme le dit Timothy Radcliffe (ancien maître de l’Ordre des Prêcheurs), les consacrés sont un peu comme ces gens qui attendent le bus dans une ville qu’on ne connaît pas. Le simple fait qu’il y ait ces gens, ces habitués qui sont là à attendre le bus, est un signe que le bus va venir. Pour celui qui ne sait pas, qui a juste vu les horaires sur internet, cette présence le rassure et lui donne confiance. De même, celui qui a été catéchisé et qui a reçu le message de l’Evangile est conforté et encouragé dans sa foi par le signe qu’est chaque personne consacrée. Si la fête de la Présentation au Temple a été choisie, c’est parce que chaque protagoniste est un modèle de consécration :

Marie présente le modèle du don de soi. Pleine de grâce, elle représente la plénitude de la consécration, ayant offert à Dieu, et à Dieu seul, son être entier, son âme, son corps et même ses entrailles ! Plus que tout autre, les consacrés de l’Eglise l’ont reçue comme modèle. En renouvelant radicalement leur baptême par la profession religieuse, ils imitent Marie, la voie royale pour engendrer le Christ en ce monde pour toutes les nations.

Joseph, humble et silencieux travailleur, l’homme chaste qui a consacré son existence à être le gardien de Marie et de Jésus, représente finalement l’idéal de la vie consacrée et des voeux : sa pauvreté se confondait avec son humilité car son unique richesse était sa famille ; appelé de façon particulière à la chasteté et la continence, il manifesta ainsi son amour pour sa femme et son respect pour Dieu ; son obéissance l’a fait entrer dans la liberté des enfants de Dieu qui jamais ne regrettent de suivre la volonté divine.

Siméon est le modèle d’une dimension prophétique de la vie consacrée qui n’a d’autre désir que Dieu, d’autre bonheur que d’être auprès de Dieu, d’autre attente que sa venue, d’autre espérance que sa présence. Telle est en effet la grande victoire de toute vie consacrée, au-delà des actions et des ministères multiples exercés par les personnes consacrées : voir le Sauveur, le montrer et le proclamer à toutes les nations. « Maintenant, Seigneur, tu peux laisser ton serviteur s’en aller dans la Paix car mes yeux ont vu le Salut »…

Enfin, Anne, la prophétesse, nous révèle la récompense promise à la fidélité tenace des personnes consacrées. Dans le temple, tous les jours depuis son veuvage, elle atteint l’âge de 84 ans (7x12) nous dit l’écriture. Une grande perfection d’une âme burinée par le temps au service de Dieu. Nous comprenons l’origine de ce regard si perçant qui lui a permis de voir en cet enfant le libérateur de tout le peuple, mais aussi l’autorité de son témoignage alors qu’elle parle à tout le monde de cet enfant ! Ainsi sont les consacrés : la fréquentation assidue et quotidienne de la Vérité, leur mode de vie si particulier dans l’Eglise et dans le monde, donnent à leur témoignage une force et une puissance qui vient de Dieu !

Les personnes consacrées ne servent donc à rien. Elles sont ! Elles sont signes que Dieu est tout et que nous ne sommes rien !

+ David Macaire
Archevêque de Saint-Pierre et Fort-de-France


DECRET DE L’ARCHEVEQUE
Les évêques de la Province Ecclésiastique (Martinique, Guadeloupe et Guyane) ont décidé de lever l’obligation de célébrer l’entrée en Carême le vendredi après-les-Cendres. Cette pratique est toutefois recommandée dans les lieux où le recueillement serait gêné par le Carnaval. (Voir le décret de l’Archevêque sur le site diocésain).

En savoir +

Ecoutez l’homélie de Mgr Macaire lors de la Messe du Jubilé de la Vie Consacrée en cliquant sur le lien suivant : http://service.radiosaintlouis.com/moteveque/

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Radio Saint Louis en direct

Ma paroisse en un clic


Radio Saint-Louis

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Eglise de France

Dieu m'est témoin

Saint(s) du jour

Lectures du jour