Eglise catholique de Martinique
http://martinique.catholique.fr/entretien-avec-mgr-david-macaire
        Entretien avec Mgr David Macaire

Entretien avec Mgr David Macaire

Après son séjour en Martinique, Mgr David Macaire a bien voulu répondre à quelques-unes de nos questions pour les lecteurs d’Eglise en Martinique et de notre site internet diocésain. Nous vous proposons de retrouver cet entretien que vous pouvez également lire dans le n°499 de notre revue diocésaine disponible dans les paroisses dès samedi 28 mars 2015.


Monseigneur, que retenez-vous de votre premier séjour ici après votre nomination ?

« Beaucoup de choses...peut-être trop ! Mais principalement l’accueil exceptionnel qui m’a été réservé. J’ai compris que cela dépassait ma personne ou mon personnage. Il s’agit d’une attente qui regarde Jésus, qui regarde l’Eglise tout entière, son évêque, ses prêtres et tous les fidèles. Plus que jamais mon service sera de maintenir et même de faire croître la communion ecclésiale à tous les niveaux. Mais je suis plus que confiant ! »

Avez-vous été surpris par la chaleur de l’accueil des fidèles et des prêtres et religieux et religieuses ?

« Surpris...? Non (je connais la Martinique, je sais notre capacité à accueillir,) mais j’ai été et je demeure très impressionné par l’accueil et la grande joie de la population, même au-delà du milieu catholique ! Une dame protestante a failli faire un accident en s’arrêtant quand elle m’a aperçu sur le bord de la route. Elle voulait me souhaiter la bienvenue et me dire que c’était l’Esprit-Saint qui m’avait appelé ici ! J’ai été très touché. J’ai aussi été heureux de retrouver Mgr Michel Méranville avec lequel j’ai eu des réunions de travail fraternelles et riches d’enseignement pour moi. »

Votre nomination a été également saluée par les médias et les responsables politiques, est-ce le fameux « état de grâce » ?

« Non, car l’Etat de grâce est d’abord une réalité spirituelle. C’est lorsqu’une âme est suffisamment débarrassée du péché et demeure dans un état d’union avec son Seigneur. L’opinion publique n’a rien à voir avec cette réalité-là … En politique, cette expression s’applique à quelqu’un qui s’est présenté devant le suffrage des électeurs et qui a été élu. "L’état de grâce" désigne donc une bonne opinion publique. Il y a peut-être un peu de tout cela dans mon cas.... comme on dit chez nous "tout’ balai nèf ka baléé bien !". Je crois en tout cas qu’il s’agit d’un signe de l’Esprit-Saint qui me rappelle l’importance de ma mission future, qui rappelle aux chrétiens ce que le monde attend d’eux. »

Vous êtes un jeune archevêque, à 45 ans, le plus jeune de la Conférence des Evêques de France ; pour évangéliser nos jeunes, est-ce un avantage ?

« Pour évangéliser les jeunes, il faut les aimer et être sincère (d’ailleurs pour évangéliser les adultes aussi !). Priez pour que je dispose de ces qualités ! Quant à ma jeunesse, elle est bien relative... je ne suis pas si jeune que ça ! Bien sûr, si vous voulez que je regarde le père Jean-Michel, qui marche vers ses 104 ans, et qui est toujours au service du Christ et de son Eglise, je suis encore un jeune homme… J’en profite pour vous dire que j’ai été très heureux de le revoir et que son amour des jeunes martiniquais est toujours présent en son cœur : c’est un modèle pour moi, et aussi pour tous les jeunes ! »

La Martinique est dans une situation économique difficile, beaucoup de jeunes sont au chômage ou n’ont accès qu’à des stages ou des contrats peu rémunérés, vous êtes sensibles à cette précarité qui les frappe, quelle parole d’espérance pouvez-vous leur adresser ?

« Il y aurait beaucoup de paroles, y compris des paroles pieuses. Mais j’espère privilégier les actes ! Non pas les actes de l’archevêque, mais les actes des chrétiens, par leur engagement dans le monde. Cela dit, je dis à ceux qui souffrent et je nous dis à tous : "Ne perdez pas espoir ! Jamais ! Gadé gran manman nou, gran papa nou, gadé tou sa l’en misé yo pren, yo pas pèd’ foi yo tchimbé doubout’ ! L’espérance qui nous vient de l’histoire si douloureuse et de la foi de nos ancètres est notre plus grande richesse ; ne nous la laissons pas voler". Avec Dieu, nous ferons des prouesses ! »

Les personnes âgées sont aussi de plus en plus délaissées par leurs proches, la solidarité familiale, sur le modèle de ce qui se passe en France métropolitaine se désagrège petit à petit alors que c’était l’un des points forts de la société antillaise, l’Eglise ne doit-elle pas rappeler avec plus de force encore l’importance de la famille, seule base solide de la construction d’une société harmonieuse et plus fraternelle ?

« Ou pé di sa !... Détruire la famille, c’est détruire la société, c’est détruire l’Homme. On voit bien que l’Ennemi du genre humain est à l’oeuvre contre la famille ! Il voit bien l’enjeu lui aussi... Mais nou paré ! Dieu lui-même nous envoie, et notre arme suprême, c’est l’amour ! »

Quelle parole d’espérance pour la Martinique : qu’elle porte La joie de l’Evangile ?

« Oui, que la Martinique toute entière montre Jésus au monde, elle le peut, elle le doit !! »

Merci Monseigneur. Nous serons heureux de vous retrouver dimanche 12 avril 2015, au stade Pierre-Aliker de Dillon, pour vivre avec vous la célébration de votre consécration épiscopale au cœur de cette Fête diocésaine de la Divine Miséricorde au cours de laquelle vous avez souhaité confier notre Eglise, et au-delà, tout le pays Martinique à la Miséricorde de Dieu par l’intercession de Notre-Dame de la Délivrande, Sainte Patronne de notre diocèse.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



A la Une

Radio Saint Louis en direct

Ma paroisse en un clic


Radio Saint-Louis

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Eglise de France

Dieu m'est témoin

Saint(s) du jour

Lectures du jour