Eglise catholique de Martinique
https://martinique.catholique.fr/jmj-panama-2019-pere-gaetan-et?lang=fr
      JMJ Panama 2019 : Père Gaëtan et Emmanuel y étaient

JMJ Panama 2019 : Père Gaëtan et Emmanuel y étaient

Pour leur 34e édition, les Journées Mondiales de la Jeunesse se sont tenues pour la première fois en Amérique Centrale, au Panama, du 23 au 27 janvier 2019. Une délégation de 24 jeunes martiniquais, dont Emmanuel Boulangé, séminariste sur notre paroisse, accompagnés de 3 prêtres du diocèse, les pères Chaulvet, Henderson et Présent, s’y sont rendus pour vivre ce rassemblement de jeunes venus du monde entier autour du pape François.


Le thème de réflexion et de méditation par le Saint-Père est : «  Voici la servante du Seigneur ; qu’il me soit fait selon ta Parole.  » En espagnol : He aqui la sierva del Señor ; hagase en mi segun tu Palabra. Le fiat de Marie est le mot d’ordre de ces JMJ. Elle est présentée aux jeunes comme Mère, comme modèle d’abandon et d’obéissance à la volonté de Dieu, comme exemple de vie capable d’accueillir le Christ dans sa vie.

C’est avec beaucoup de joie que nos 27 martiniquais se sont rendus au Panama, pays tout entier mobilisé pour l’événement et pour cause, le programme est plus qu’alléchant : rencontres avec des jeunes du monde entier, moments de partage avec les panaméens, catéchèses des évêques, prières avec le pape François.
Arrivés au Panama le dimanche 20 janvier, les martiniquais ont été invités à récupérer dès le lendemain leur kit JMJ, ce sac comportant des informations et des accessoires pour bien se déplacer dans cette ville, tels que carte de métro, puce de téléphone panaméenne, foulard, casquette, sans oublier chapelet et livret de prières pour se recueillir. Le premier temps fort a été la messe d’ouverture le mardi 22 avec tous les jeunes autour de l’archevêque de l’archidiocèse de Panama, Mgr José Domingo Ulloa Mendieta, sur une grande place aménagée pour l’occasion en bordure de mer. La joie se lit sur les visages, et nous supposions que dans le ciel une joie semblable s’exprimait par les louanges des anges et des saints.
Ensuite, viennent ensuite la catéchèse du mercredi matin avec tous les français dans la paroisse saint Jean Bosco, et l’après-midi, le temps du sacrement de réconciliation vécu dans un parc où se dressent une forêt de confessionnaux éphémères pour accueillir les pèlerins.
Un autre temps fort vécu par le groupe martiniquais le jeudi a été cette rencontre providentielle avec Mr Blis, Panaméen descendant de parents martiniquais venus des années plus tôt pour la construction du canal de Panama. Interpellant d’abord le père Henderson, c’est tout le groupe qu’il a rejoint et a conduit généreusement chez lui pour que nous fassions connaissance de sa famille. Un moment mémorable où les martiniquais ont partagé leurs couleurs locales en interprétant un "Bélya pou Bondié" pour leurs hôtes et ont reçu un accueil princier dans un quartier pourtant insalubre.
Après la catéchèse du vendredi matin, les jeunes ont pu vivre un beau chemin de croix qui reprend comme un refrain le thème des JMJ.

Le point d’orgue de ces JMJ est la veillée de prières et d’adoration eucharistique avec le pape le samedi soir, et la messe de clôture le dimanche matin présidée par le pape, dans un espace qui a accueilli 700 000 pèlerins. En s’appuyant sur l’évangile dominical, le pape s’est adressé aux jeunes en leur disant qu’ils ne sont pas l’avenir mais l’aujourd’hui de Dieu, les invitant à répandre le message d’espérance que donne le Christ à toute l’humanité. C’est à la fin de cette eucharistie en plein air qu’a été dévoilée la destination des prochaines journées mondiales : Lisbonne en 2022. Il faut aussi préciser que les jeunes ont eu la grâce durant leur séjour de se recueillir devant la véritable statue de la Vierge de Fatima, en déplacement spécial au Panama pour les JMJ. La providence y voit, après coup, un clin d’œil de la Vierge et une invitation au Portugal pour la prochaine édition.

Chaque martiniquais garde un souvenir impérissable de ses JMJ, le cœur et la tête en partie restée au Panama. Certains envisagent même de rebisser au Portugal pour d’autres souvenirs à graver dans le cœur, et pour d’autres paroles du Christ à recevoir pour vivre en jeunes chrétiens dans le monde d’aujourd’hui.

«  Alaba lo, alaba lo, alaba lo de corazon !  » (Loue-le avec ton cœur)

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Site de la Paroisse du Lorrain

Documents joints

Paroisse Le Lorrain - St Hyacinthe
Presbytère, rue gouverneur Louis PONTON
97214 Le Lorrain
Tél. : 05 96 53 43 77
Fax : 05 96 58 75 92
Père Sosthène Godjo
Prêtres : P. Sosthène GODJO (curé)
P. Gaëtan PRESENT (vicaire)

Radio Saint Louis en direct