Eglise catholique de Martinique
https://martinique.catholique.fr/le-pape-francois-nomme-un-visiteur
        Le Pape François a nommé un visiteur apostolique à Medjugorje

Le Pape François a nommé un visiteur apostolique à Medjugorje

Le jeudi 31 mai, le Pape François a nommé Mgr Henryk Hoser, archevêque émérite de Varsovie-Praga, en Pologne, « Visiteur apostolique à caractère spécial » pour la paroisse de Medjugorje, en Bosnie Herzégovine, ad nutum Sanctae Sedis, à la disposition du Saint-Siège. La durée de sa mission est indéterminée.


La mission du visitateur apostolique a pour finalité « d’assurer un accompagnement stable et continu » à la communauté paroissiale de Medjugorje et aux fidèles qui s’y rendent en pèlerinage, dont « les exigences requièrent une attention particulière », explique une note de la Salle de presse du Saint-Siège. Chaque année, deux millions de visiteurs se rendent dans le sanctuaire où des apparitions mariales se tiendraient depuis 1981.

La nouvelle responsabilité de Mgr Hoser est « exclusivement pastorale », précise cette note. Elle s’inscrit dans la continuité de sa précédente mission d’ « envoyé spécial du Saint Siège pour la paroisse de Medjugorje » dont l’avait chargé le Pape le 11 février 2017.

Sa mission d’envoyé n’avait pas pour objectif de remettre en cause la dévotion mariale locale, en menant une enquête sur la nature des apparitions. Elle consistait à dresser un état des lieux déjà « exclusivement pastoral », en se mettant à l’écoute des différents points de vue pour proposer au Pape des directives pastorales pour l’avenir du sanctuaire.

Le sanctuaire marial fait l’objet d’une cristallisation des tensions entre les franciscains qui en ont la gestion et les évêques successifs du diocèse de Mostar qui remettent en cause les apparitions régulières de la Vierge « aux voyants ».

Plusieurs enquêtes ont été conduites. La dernière en mars 2010. Le Pape émérite Benoît XVI a mis en place une commission internationale d’enquête sur Medjugorje au sein de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, confiée au cardinal Camillo Ruini. En juin 2015, le Pape François, sans se prononcer, avait affirmé, de retour de Sarajevo, que les conclusions de cette enquête lui avaient été remises.

Avant d’être nommé envoyé spécial du Pape en 2017, Mgr Hoser avait déjà effectué plusieurs missions pour le Saint-Siège, souligne le quotidien La Croix. Il avait été envoyé au Togo et au Bénin pour réfléchir à la question des séminaires. Il avait également passé un an et demi au Rwanda après le génocide de 1994.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



A la Une

Radio Saint Louis en direct

Ma paroisse en un clic


ECCLESIA’M 2020 !

Radio Saint-Louis

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Eglise de France

Dieu m'est témoin

Saint(s) du jour

Lectures du jour