Eglise catholique de Martinique
https://martinique.catholique.fr/le-temps-de-re-devenir-catholique
        Le temps de (re)devenir Catholique !

Le temps de (re)devenir Catholique !

Tous les baptisés peuvent remercier Dieu pour la joie de connaître Jésus-Christ comme leur unique Seigneur et vrai Dieu, le bonheur de l’aimer et la grâce de faire partie de sa famille universelle.


Cependant, depuis la réforme protestante en 1517, des milliers de communautés chrétiennes sont nées avec des différences importantes quant à la façon de recevoir la Révélation, des querelles théologiques, des pratiques contraires et même des divisions. Aux violences politiques de jadis, ont succédé des critiques et des accusations graves souvent basées sur des déformations (plus ou moins coupables et volontaires) de la pensée des autres.

Le diviseur-ennemi ne peut que se réjouir d’entendre les fidèles du Christ s’invectiver, s’anathématiser à tout bout de champ, se méfier les uns les autres et prétendre chacun mieux détenir la vérité. Cette division si profonde n’a « que » 5 siècles sur les 21 que comptent l’Eglise, mais elle constitue un grand scandale de la part de ceux-là même qui se réclament du Dieu de l’Amour, de l’Esprit d’unité, du Seigneur de la Paix.

Pourquoi une telle déchirure ? A cause des compromissions des pasteurs d’autrefois ou de l’orgueil des réformateurs de jadis ?... Mais qui sommes-nous pour juger l’Histoire ?

Demandons-nous plutôt ce que nous dit l’Esprit aujourd’hui ! Il nous dit qu’il est grand temps pour le monde de bénéficier du « spectacle » ou plus exactement du « sacrement » de l’Eglise Une, Sainte, Catholique et Apostolique, selon la foi proclamée par nos pères il y a 1 693 ans, en 325 ! Le temps est venu pour tous de (re)devenir Catholiques !

(Re)devenir Catholique ne consiste pas à quitter « sa » religion pour une autre, mais à répondre à la convocation de Jésus d’entrer dans l’unique bercail qu’il a voulu pour que tous ses disciples offrent le meilleur d’eux-mêmes et de leurs charismes. (Re)devenir Catholique, ce n’est ni relativiser sa foi et sa ferveur, ni renier sa tradition, mais mieux saisir combien l’Esprit agit en chaque communauté pour faire cette unité. (Re)devenir Catholique, ce n’est pas s’exclure d’une communauté, ni, non plus, exclure les autres baptisés en ce que l’Esprit-Saint leur donne de vivre, mais c’est dire « oui » à tous les dons de Dieu, d’où qu’ils viennent.

Les premiers à devoir (re)devenir Catholiques, ce sont les Catholiques eux-mêmes ! Nos cœurs prêts à accueillir toute personne venant de la part de Dieu et à reconnaître que beaucoup de communautés réalisent un modèle ecclésial fervent, une vie communautaire authentique, une intense expérience de l’Esprit-Saint, une réelle proximité avec la Parole de Dieu et un dynamisme missionnaire exemplaire. Tout cela est Catholique et béni par le Seigneur. Voilà une pratique ecclésiale et spirituelle incontournable : aux responsables de l’Eglise de fonder tout leur enseignement sur la Parole de Dieu, aux fidèles de lire et de prier quotidiennement avec l’Écriture, de ne la relativiser en aucun cas et de témoigner par toute leur vie de la Joie de l’Évangile.

Les autres chrétiens aussi doivent (re)devenir Catholiques. A savoir : désirer cette unité réelle du troupeau pour laquelle le Christ a prié ; renoncer aux critiques simplistes et injustes ; ne pas permettre que des prédicateurs enseignent le mépris ou la détestation primaire du Catholicisme ; ne pas pratiquer le re-baptême qui est une injure à ses frères, contraire à la volonté de Dieu ; respecter les sacrements reçus par des millions de baptisés en Orient et en Occident depuis 2 000 ans ; faire confiance à l’enseignement doctrinal et moral des évêques et aux pratiques catholiques fondés non sur des traditions humaines, mais dans l’Esprit-Saint, sur une Tradition biblique vivante depuis le Christ et partagée en grande partie par nos frères Orthodoxes : la vénération de la Vierge Marie, des saints et des images, le célibat des prêtres, le ministère des successeurs des apôtres et du successeur de Pierre, le culte du Corps et du Sang du Seigneur…

Un seul troupeau, un seul pasteur, un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême… pour tous, n’est-ce pas la volonté de Dieu ? Il est grand temps que nous la mettions en œuvre !...

+ Fr David Macaire
Archevêque de Saint-Pierre et Fort-de-France

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Mot de l’évêque

Radio Saint Louis en direct

Ma paroisse en un clic


ECCLESIA’M 2020 !



Radio Saint-Louis

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Eglise de France

Dieu m'est témoin

Saint(s) du jour

Lectures du jour