Eglise catholique de Martinique
https://martinique.catholique.fr/reprise-des-celebrations
        Reprise des célébrations religieuses dans le diocèse

Reprise des célébrations religieuses dans le diocèse

Le vicaire général, Père Fortuné Gibon, a communiqué les dispositions pratiques retenues dans le diocèse en vue de la reprise des célébrations liturgiques publiques ; nous vous proposons d’en prendre connaissance.


ORGANISATION GÉNÉRALE

A. AMÉNAGEMENT DE L’ÉGLISE

- Illustration à la cathédrale Saint-Louis lors de la messe anticipée de la Pentecôte,
samedi 30 mai 2020

1. Mise en place de la signalétique (marquage au sol, murs) qui informe sur les consignes de placement et les gestes barrière. Prévoir des rappels oraux.
2. Prévoir une circulation adaptée (circuit entrée/sortie) dans l’édifice permettant de respecter une juste distanciation et d’éviter les croisements des personnes.
3. Matérialisation des places à occuper afin d’assurer une distanciation correcte.
Par exemple, en fonction de la longueur des bancs (à chacun d’adapter selon le contexte) :
a) 2 personnes par banc, à chaque extrémité et 1 personne au milieu du banc suivant ;
b) 2 personnes par banc, à chaque extrémité, un banc sur deux ;
c) si la longueur du banc permet une distanciation suffisante : 3 personnes par banc, un banc sur deux.
Les solutions b) et c) permettent aux maisonnées d’occuper tout ou partie d’un banc.
Prévoir des emplacements pour les personnes à mobilité réduite.
4. Le port du masque sera obligatoire pour tous les participants.
5. Une désinfection adaptée de l’église sera réalisée (bancs, chaises, poignées de portes, etc.). Elle sera renouvelée dans le cas où plusieurs célébrations se suivent. Dans ce cas, on peut n’utiliser la proposition b) et utiliser à la deuxième messe les bancs qui n’ont pas été utilisés à la première, ce qui pourrait dispenser de la désinfection avant la deuxième messe.
6. Les bénitiers sont vides et désinfectés.
7. Mise à disposition du gel hydroalcoolique pour tous les participants : prévoir un ministre à l’entrée pour présenter le gel aux fidèles.
8. Feuille de chants : privilégier des chants connus, ce qui pourrait dispenser des feuilles de chants. Les couplets seraient chantés par l’animateur ou un groupe de 4 ou 5 choristes respectant la distanciation. On peut aussi utiliser les techniques modernes pour la diffusion des paroles des chants (vidéo projecteur, PDF, QR code…).

B. ENTRÉE/SORTIE DE L’ÉGLISE

1. Un service d’accueil veillera au respect des dispositions, au port des masques et à une juste répartition des fidèles dans l’édifice. On commence par remplir les bancs les plus proches de l’autel.
2. Réserver certaines portes pour l’entrée, d’autres pour la sortie.
3. Sortie de l’église : C’est le mouvement inverse de l’entrée dans l’église en veillant au flux et à la distanciation. Les personnes les plus proches de la sortie quittent l’église en premier.

C. PRÉPARATION DES CÉLÉBRATIONS (SACRISTIE)

Les sacristains veilleront à la préparation des célébrations en respectant avec soin les consignes générales et, plus particulièrement, celles nécessaires en fonction de la nature de la célébration, sacramentelle ou non. Il sera nécessaire de limiter le nombre de personnes ayant accès à la sacristie afin de ne pas risquer des croisements de personnes et des contaminations réciproques. Un équipement adapté devra être fourni : masque, gel hydroalcoolique, etc.

1. Veiller à la ventilation des locaux en fonction des possibilités.
2. Organiser l’entretien et la désinfection des lieux de célébration (poignées de porte, crédence, etc.) avec une équipe désignée.
3. Nettoyage de l’orfèvrerie sacrée (patène, calices, ciboires, coupes de communion) à l’eau savonneuse puis séchage avec un torchon remplacé après chaque célébration.
4. La préparation des objets nécessaires à chaque célébration sera effectuée après désinfection des mains et respect des mesures d’hygiène. Au besoin, certains éléments à usage régulier pourront être désinfectés après chaque célébration (pupitre et ambon, crédences, encensoir, etc.).
5. Les linges d’autel seront renouvelés après chaque célébration, lavés à 60°C et repassés.
6. Les micros seront pourvus d’une protection amovible et jetable (film plastique) après chaque célébration. En cas d’impossibilité, on réservera un micro pour chaque utilisateur et il sera désinfecté après chaque célébration.
7. Cierges et votives de dévotion seront déposés après désinfection des mains.
8. Le fleurissement de l’église sera assuré en respectant les normes sanitaires en vigueur et en limitant le nombre d’intervenants.
9. Servant(e)s d’autel : on veillera à limiter leur nombre et à l’application des règles d’hygiène afin d’éviter les trop grandes manipulations d’objets. Ils devront apporter leur aube pour chaque célébration.
10. L’emploi collectif des vêtements liturgiques sera proscrit. Chaque célébrant devra se munir de ses propres habits de chœur et ornements liturgiques. Il en sera de même pour les servants d’autel.
11. La collecte des troncs sera réalisée avec un rythme adapté.

Ces recommandations seront appréciées en fonction de la taille de l’édifice, du nombre de participants, de la concélébration éventuelle et des possibilités techniques propres à chaque lieu.

D. NETTOYAGE RENFORCÉ DE L’ÉGLISE

1. Renforcer les équipes de nettoyage de manière à assurer la désinfection des lieux en cas de messes successives. Veiller à ce que les personnes fragiles (âgées) ne fassent pas partie de ces équipes.
2. Mettre à disposition de ces personnes des moyens nécessaires pour l’accomplissent de ces tâches en toute sécurité.
3. Chaque paroisse se prend en charge et prévoit le matériel dont elle a besoin pour la désinfection.

CÉLÉBRATION DE LA MESSE

-  Si le respect des normes sanitaires impose l’adaptation de certains gestes, les ministres veilleront à préserver la noble simplicité des rites comme la nature propre des gestes qui manifestent le salut de Dieu (communion eucharistique, onctions, imposition des mains…).
-  Dans la mesure du possible, proposer plusieurs messes aux fidèles, y compris en reportant la messe du dimanche en semaine, avec les PCE ou en quartier.
-  Les messes auront une durée maximum de 45 mn.

A. PRÉSIDENCE DE LA CÉLÉBRATION EUCHARISTIQUE

1. Le port du masque sera adapté selon les moments de la célébration (concélébration, rite de communion, prédication) en fonction de la proximité avec l’assemblée.
2. Protection des hosties durant la prière eucharistique : une coupe par zone de communion et par ministre de la communion sera prévue. Elle sera recouverte d’une pale ou d’un corporal durant toute la prière eucharistique, sauf la patène avec l’hostie du ministre qui préside, selon les normes liturgiques.
3. Dispositions particulières en cas de concélébration avec plusieurs prêtres et/ou présence de diacres : celui qui préside veillera à une bonne distanciation des ministres entre eux et autour de l’autel lors de la prière eucharistique. Une patène sera réservée au président, il consommera le calice en dernier. Les concélébrants communient aux hosties d’une coupe réservée à cet effet. La communion au calice se fera par intinction. Le diacre veillera à se désinfecter les mains avant toute manipulation d’objet transmis à un autre ministre, en particulier pour la doxologie.

B. DÉROULEMENT DE LA CÉLÉBRATION

1. Les processions d’entrée et de sortie seront réduites à leur strict minimum. Il n’y aura pas de procession des dons.
2. Les encensements seront possibles en veillant à la désinfection de l’encensoir et de la navette.
3. Pour la quête, on pourrait placer à l’entrée de l’église un tronc sécurisé qui recueillerait les offrandes des fidèles à leur arrivée.
4. Le service d’accueil de la paroisse veille à éviter que se forment des rassemblements à l’intérieur et à l’extérieur de l’église.

- Distribution de la communion

a. Ministres de la communion : Après avoir reçu la communion, les ministres extraordinaires remettent leur masque, se désinfectent les mains à l’eau savonneuse ou au gel hydroalcoolique afin de recevoir la coupe de communion. Puis, le président, une fois achevée la répartition, procédera à la désinfection de ses mains. L’ensemble des ministres se déplacera ensuite vers les points de distribution prévus.
b. Les ministres de la communion veilleront à déposer l’hostie respectueusement dans la main tendue de la personne qui la reçoit (sans toucher la main de cette dernière).
c. À leur retour, ils déposent le Saint-sacrement à l’endroit prévu et se désinfectent ensuite les mains à la crédence.
d. Distribution de communion : le mouvement de communion devra se réaliser en conservant une distance suffisante lors de la procession des fidèles (1,50 m). Le retrait du masque par le fidèle se fera au dernier moment, c’est-à-dire devant le ministre. La communion sera reçue main étendue bien à plat, en respectant une distance suffisante avec le ministre.
Pour la distribution de la communion, le président de la célébration optera pour l’une des 3 possibilités suivantes :
• procession de communion habituelle, mais en respectant les distances suffisantes ;
• alignement des fidèles devant la table de communion ou au pied des marches du chœur ;
• déplacement des ministres vers les fidèles (on aura demandé au préalable à ceux qui souhaitent communier de rester debout).
e. Conservation de l’eucharistie : après la procession de communion, les hosties seront rassemblées dans un ciboire propre et déposées au tabernacle.

CÉLÉBRATION DES AUTRES SACREMENTS ET DES FUNÉRAILLES

A. BAPTÊME

- Le nombre de familles sera limité en fonction de la capacité autorisée par les normes en vigueur.
- Le signe de croix lors de l’accueil sera réalisé par les parents, seuls.
- L’imposition des mains se fera sans toucher l’enfant.
- Le baptême sera réalisé de préférence avec une eau bénie lors de la célébration.
Chaque ablution sera réalisée au-dessus d’une cuve destinée à recueillir l’eau avant son élimination, afin d’éviter une contamination entre familles.
- L’onction de Saint-Chrême sera réalisée avec un coton prédécoupé imbibé d’huile et renouvelé entre chaque enfant, avant d’être brûlé après la célébration.
- Le célébrant se désinfecte les mains avant la remise de la lumière et du vêtement blanc.
- Les familles utiliseront leur propre crayon/stylo pour la signature des registres.

B. CONFIRMATION

- Le nombre de participants sera limité en fonction de la capacité autorisée par les normes en vigueur.
- Les règles qui concernent l’eucharistie et la concélébration seront respectées avec soin.
- Le parrain ou la marraine se désinfecteront les mains avant d’accompagner leur confirmand et lui poser la main sur l’épaule.
- L’onction de Saint-Chrême sera réalisée avec un coton prédécoupé imbibé d’huile et renouvelé entre chaque confirmand, avant d’être brûlé après la célébration.
- Le week-end de Pentecôte peut être propice à la célébration des sacrements de l’initiation pour les adultes. Des délégations seront données pour le sacrement de confirmation des jeunes.

C. 1ÈRE COMMUNION ET BAPTÊME DES ENFANTS D’ÂGE SCOLAIRE

C’est au prêtre de décider, mais si les parents le souhaitent et que les enfants sont prêts, il faut répondre à la demande. On peut étaler la célébration des 1ères communions sur plusieurs messes avec un nombre restreint de familles. En tout état de cause, ne pas renvoyer ces célébrations au-delà de la fin de l’année liturgique, c’est-à-dire au-delà de novembre 2020.

D. INITIATION CHRÉTIENNE DES ADULTES

Pour la célébration des sacrements de l’Initiation chrétienne des adultes, on se référera aux normes du rituel et aux recommandations pour le sacrement de l’eucharistie, du baptême et de la confirmation.

E. FUNÉRAILLES

-  L’aspersion du dernier adieu sera effectuée par le célébrant seul.

F. PÉNITENCE ET RÉCONCILIATION

-  L’accueil des pénitents se fera dans le respect des normes sanitaires en vigueur, en respectant la distanciation nécessaire, en évitant le face-à-face. Le port du masque est obligatoire.
-  On veillera également avec un respect absolu au secret et à la discrétion requise par l’entretien entre le ministre et le pénitent.

G. ONCTION DES MALADES

-  L’onction de Saint-Chrême sera réalisée avec un coton prédécoupé imbibé d’huile et renouvelé entre chaque malade, avant d’être brûlé après la célébration.
-  Si le sacrement de l’onction est célébré communautairement au cours de la messe, on suivra les recommandations concernant la célébration de l’eucharistie.

LES ACTEURS MUSICAUX DE LA CÉLÉBRATION

La participation des chorales ou leur manifestation publique ne sont plus possibles. Par prudence, l’arrêt de l’activité habituelle des chœurs diocésains, comme de tout autre chorale paroissiale ou liée à un mouvement ou communautés ecclésiales est fortement conseillé.

De préférence, pour les célébrations, on privilégiera la présence d’un chantre-animateur afin de soutenir le chant de l’assemblée. Le port du masque doit être envisagé.

Si pour certaines célébrations la participation d’un petit groupe de chanteurs est maintenue, on préférera un placement en quinconce en respectant la distanciation physique de 1,50 à 2m.

Les chanteurs devront porter un masque.

Les chanteurs tiendront compte des consignes suivantes :

1. Les répétitions éviteront de se faire en présentiel et useront autant que possible de moyens techniques comme la visioconférence ou de tutoriels enregistrés.
2. Un répertoire connu de tous sera choisi pour inviter plus facilement à une participation unanime pour avoir recours le moins possible à l’usage de feuilles de chants et faciliter la mémoire chantante de l’assemblée.
3. Chaque chanteur se procurera et disposera de ses propres partitions qui ne seront pas transmissibles.
4. Les micros nécessaires à l’amplification des voix seront protégés, de même que celui du chantre animateur de l’assemblée.
5. La distanciation vis-à-vis des autres acteurs de la liturgie sera respectée.
6. L’usage de l’orgue ou de claviers numériques reste possible. Il y aura lieu de veiller à la désinfection du clavier après chaque utilisation, conformément aux recommandations du facteur d’orgues.
7. En raison de la projection de l’air et l’impossibilité de l’usage du masque, tout instrument à vent classique ou traditionnel autre que l’orgue, ne peut être utilisé.
8. Les micros et les pupitres seront désinfectés après la célébration.



A la Une

Radio Saint Louis en direct

Ma paroisse en un clic




Radio Saint-Louis

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Eglise de France

Dieu m'est témoin

Saint(s) du jour

Lectures du jour