Bénissez, ne maudissez-pas


Informations

samedi 27 janvier 2024
Diocèse de Martinique

Soyez unis les uns aux autres par l’affection fraternelle, rivalisez de respect les uns pour les autres. (…) Bénissez ceux qui vous persécutent ; bénissez, ne maudissez pas.

Devinette : Qui suis-je ? Je crois en Dieu, j'aime mon Église et je suis dans le droit chemin. Je suis assez fier de ce que je suis (avec raison !). Je sais participer aux prières et accomplir de pieuses dévotions. J’excelle à rendre généreusement des services dans l’Église et je n’oublie pas de gâter (voire de flatter) le clergé. Je suis marié ou célibataire, mais en tout cas, je fais en sorte de pouvoir communier le dimanche. Je m’habille et me comporte correctement et, sincèrement, je ne cherche de tort à personne (même si je sais me défendre si je suis "dérespecté").

Je suis passé maître dans l’art de dénoncer les péchés de pécheurs et de m’offusquer des déviances de tous les "malélevés" de ce monde (Quoique… lorsqu’il s’agit de manifester publiquement mon attachement à la vie et au mariage pour lutter contre les lois éthiques de nos gouvernements ou de voter pour des candidats qui défendent la vie et la morale, je ne me sens pas plus concerné que ça !). Je cours à l’église voir un prêtre si quelque malheur ou phénomène bizarre me laisse penser que « quelqu’un m’a fait du mal ». J’ai mis chez moi plusieurs objets de dévotions achetés et bénis dans des sanctuaires renommés. Je pense sincèrement être généreux en donnant de l’argent à la quête (ce qui est relatif, car j’oublie souvent le Denier de l’Église conformément à la Parole de Dieu.). Je suis heureux de rencontrer des prédicateurs venus de loin ou de partir ailleurs en pèlerinage. Je fête Noël, Pâques, la Pentecôte et mange même des accras le Vendredi Saint ! Alors qui suis-je !? Avez-vous trouvé ?

Je suis un catholique ! Un catholique antillais en tout cas !

Vraiment ?? Il manque peut-être quelque chose !?. Un catholique est tout d’abord un chrétien. Un chrétien est un disciple de Celui-là seul qui est mort sur la croix pour pardonner les pécheurs et pour demander à ceux qui le suivent d’aimer comme lui-même a aimé : de façon surnaturelle, jusqu’à la croix !

Suis-je un catholique-chrétien (car il faut bien croire qu’il y a des catholiques qui ne sont pas encore tout à fait « chrétiens », c’est-à-dire qui n’ont pas encore totalement accepté de vivre, par la grâce, du même amour que Jésus) … Ce baptisé-là, pose des actes de foi (c’est-à-dire au-delà des raisonnements du coeur humain) y compris et surtout en ce qui concerne la communion fraternelle : Il pardonne, demande pardon, s’humilie. Il prend patience, ne s’emporte pas, n’entretient pas de rancune, supporte tout, fait confiance en tout, espère tout, endure tout (Cf 1Co 13 « Si je n’ai pas l’amour… »).

J’ai entendu et vu beaucoup de catholiques offusqués par ce que les médias ont prétendu par rapport à la bénédiction de couples en situation irrégulière. J’ose espérer que ces mêmes frères et soeurs mettent autant d’ardeur à accomplir à la lettre l’essentiel du message du Christ, à mettre en oeuvre radicalement, sine glossa, l’enseignement de la Parole de Dieu : (Romains 12, 9-18) « Que votre amour soit sans hypocrisie. Fuyez le mal avec horreur, attachezvous au bien. Soyez unis les uns aux autres par l’affection fraternelle, rivalisez de respect les uns pour les autres. (…) Bénissez ceux qui vous persécutent ; bénissez, ne maudissez pas. Soyez joyeux avec ceux qui sont dans la joie, pleurez avec ceux qui pleurent. Soyez bien d’accord les uns avec les autres ; n’ayez pas le goût des grandeurs, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble. Ne vous fiez pas à votre propre jugement. Ne rendez à personne le mal pour le mal, appliquezvous à bien agir aux yeux de tous les hommes. Autant que possible, pour ce qui dépend de vous, vivez en paix avec tous les hommes. »

Á bon entendeur, salut. Ainsi commence la fraternité !

+ Fr David Macaire, Archevêque de Saint-Pierre et Fort-de-France ■

Dans la même catégorie

  • Diocèse de Martinique

    Proposez un service !

    C’est un titre volontairement ambivalent : il veut dire « prenez un service dans l’Église » mais aussi « proposez à quelqu’un de servir ». Le [...]

    lundi 26 février 2024
    Mots de l'évêque

  • Diocèse de Martinique

    Rangez votre chambre... et changez vos coeurs !

    C'est un signe qui ne trompe pas ! En dehors des enfants et des adolescents qui ne sont pas encore éduqués, des adultes qui n'ordonnent pas leur [...]

    vendredi 16 février 2024
    Mots de l'évêque

  • Diocèse de Martinique

    Lisez le Missel !

    Vous êtes peut-être surpris d’un tel conseil. Vous vous attendriez à ce que je vous dise « lisez la Bible » plutôt que « lisez le missel ». En fait, [...]

    lundi 15 janvier 2024
    Mots de l'évêque