Eglise catholique de Martinique
https://martinique.catholique.fr/fete-de-sainte-catherine-de-sienne
      Fête de Sainte Catherine de Sienne

Fête de Sainte Catherine de Sienne

29 avril

Prions la Sainte Trinité avec Sainte Catherine de Sienne (1347-1380), de la congrégation des Sœurs de la Pénitence de Saint Dominique, surnommées les Mantellates du fait de leurs habits noirs (mantellata en italien) et première femme déclarée « Docteur de l’Église » en 1970 par le Bienheureux pape Paul VI.


« Ô Trinité éternelle, ô Déité, qui, par l’union de votre nature divine, avez donné un si grand prix au sang de votre Fils unique.

Ô Trinité éternelle, vous êtes une mer profonde où plus je me plonge, plus je vous trouve, et plus je vous trouve, plus je vous cherche. Vous êtes inépuisable, et en rassasiant l’âme dans vos profondeurs, vous ne la rassasiez jamais ; elle est toujours affamée de vous, éternelle Trinité ; elle désire vous voir avec la lumière dans votre lumière. Comme le cerf soupire après l’eau vive des fontaines, mon âme désire sortir de l’obscure prison de son corps pour vous voir dans la vérité de votre Être.

Combien de temps encore votre visage sera-t-il caché à mes regards, ô éternelle Trinité. Feu et abîme de charité, dissipez donc ce nuage de mon corps, car la connaissance que vous m’avez donnée de vous-même dans votre Vérité m’a fait violemment désirer de déposer le fardeau de mon corps, et de donner ma vie pour l’honneur et la gloire de votre nom. J’ai goûté et j’ai vu avec la lumière de l’intelligence, dans votre lumière, l’abîme de votre Trinité éternelle et la beauté de votre créature. En me regardant en vous, j’ai vu que j’étais votre image, puisque vous m’avez fait participer à votre puissance.

Ô Père éternel, vous avez communiqué à mon intelligence la sagesse qui appartient à votre Fils unique, et le Saint-Esprit, qui procède de vous et de votre Fils, m’a donné la volonté qui me rend capable d’aimer.

Ô Trinité éternelle, vous êtes le Créateur ; je suis votre créature, et j’ai connu, par la création nouvelle, que vous m’avez donnée dans le sang de votre Fils, combien vous vous êtes passionné pour la beauté de votre créature.

Ô Abîme, ô Déité éternelle, ô Mer profonde, pouvez-vous me donner plus qu’en vous donnant vous-même ? Revêtez-moi, revêtez-moi de vous-même, éternelle Vérité, afin que je parcoure cette vie mortelle avec la véritable obéissance et la lumière de la sainte foi, dont vous enivrez de plus en plus mon âme. Grâces à Dieu.

Amen. »

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Votre réaction

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Prier en Martinique

Radio Saint Louis en direct

Ma paroisse en un clic


ECCLESIA’M 2020 !

Radio Saint-Louis

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Eglise de France

Dieu m'est témoin

Saint(s) du jour

Lectures du jour