Eglise catholique de Martinique
https://martinique.catholique.fr/vivre-le-careme-2022-dans-notre?lang=fr
        Vivre le Carême 2022 dans notre diocèse

Vivre le Carême 2022 dans notre diocèse

Dire le salut aujourd’hui avec les 5 essentiels

Chaque carême nous conduit en principe à une expérience unique du mystère pascal, c’est-à-dire que les 40 jours proposés par la liturgie renouvellent en nous une nouveauté liée à une nouvelle dimension de la conversion. La conscience chrétienne qui observe les réalités de l’île s’est posée la question suivante : Comment dire le salut aujourd’hui en Martinique avec ses réalités, peuple croyant, réalités sociales, recherche identitaire… ?


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • P Gilles Aïzo
  • 2 avril 2022

Le temps du carême peut nous aider à proposer des réponses. La profondeur et l’exigence de ce temps nous demandent de nous retourner aujourd’hui vers le Christ pour vaincre les nouveaux pièges du Tentateur. Cela n’est jamais facile, et il peut être parfois crucifiant d’entrer dans ce mouvement de conversion qui exige de nous tous la redécouverte de la vérité anthropologique que le Christ révèle à l’homme.

Comment inventer les nouveaux chemins de conversion individuelle et communautaire pour aboutir à une espérance ? Peut-être en disant le salut aujourd’hui avec les 5 essentiels. Tel est le thème du carême 2022.

Ce chemin de conversion pourrait nous obliger à aller à contre-courant, mais nous permettra de voir en face la vérité humaine et chrétienne de l’Homme en Martinique. Au cœur de nos paroisses et de nos PCE, nous serons amenés à « réanimer », grâce au souffle de l’Esprit, l’aujourd’hui du peuple de Dieu qui vit sur cette île. Ainsi, en combattant le mystère du mal sous sa double forme de souffrance et du péché, nous permettrons à la Martinique de faire encore l’expérience d’une anthropologie pascale. C’est une mission passionnante et immense qui demande des sacrifices, la prière, la fraternité, le service et le secours maternel de la Bienheureuse Vierge Marie.

Concrètement, pendant ce carême nous sommes tous appelés à entreprendre une démarche en 5 semaines :

1- Parole de Dieu
2- Adoration (Prière)
3- Vierge Marie
4- Missionnaire entre nous (Fraternité et service)
5- Missionnaire vers les autres (Formation et évangélisation)

Les trois premières semaines nous permettront de faire l’expérience de l’amour de Dieu. Cela permettra ensuite de faire l’expérience de l’amour du prochain. Un questionnaire à partir de la Parole de Dieu du dimanche est proposé. Pour ne pas rester seulement dans la théorie, un effort concret doit être réalisé dans la semaine. Évidemment, ce point d’effort concret est une petite proposition.

Les curés peuvent, par exemple pendant la semaine consacrée à la Parole de Dieu, organiser une lecture continuelle de la Parole sur leur paroisse (24h/24h).

Pendant la semaine de l’Adoration, ils peuvent envisager plusieurs messes dans la journée, proposer 24h d’Adoration tous les jours de la semaine, bien sûr si les conditions sanitaires le permettent.

Pendant la semaine missionnaire entre nous, je propose aussi que nous nous connaissions davantage.

Le questionnaire proposé peut être médité en PCE, dans les Pastorales, dans les groupes de prière, dans les chorales, en famille… Si les réalités de la paroisse le permettent, un petit compte-rendu peut être proposé à la communauté paroissiale aux messes dominicales.

Si les curés le veulent, à la fin des messes, ils peuvent proposer aux communautés paroissiales le Salve Regina ou la prière pour la paix.

A partir du 3 avril, 5ème dimanche de carême : Missionnaires vers les autres - Evangélisation-Formation }}

Engagés sur le chemin de la mission parce que convertis :

• Qu’est-ce qui nous empêche d’être missionnaires ? La peur ? Notre péché ? Notre histoire ?
• Dieu veut faire toute chose nouvelle. Comment la Parole de Jésus à la femme adultère peut-elle résonner en moi ? « Je ne te condamne pas. Va et désormais, ne pêche plus ».
• Suis-je prêt(e) à annoncer à la Martinique cette Bonne Nouvelle, qu’elle n’est pas condamnée par Dieu ?

Point d’effort concret :

Organiser sur les paroisses une démarche missionnaire innovante vers les autres (visite dans les familles, dans les quartiers, des coups de fil…) pour annoncer l’Espérance.



A la Une

Radio Saint Louis en direct

Ma paroisse en un clic



Radio Saint-Louis

Dans l'Eglise

Nouvelles du Vatican

Eglise de France

Tous frères

Saint(s) du jour

Lectures du jour