Nous avons marché pour la vie !


Informations

lundi 19 février 2024
Pastorale de la Vie (Martinique)

À l’invitation de la Pastorale de la vie et de quelques mouvements du Diocèse, nous étions appelés à marcher pour la vie, le dimanche 21 janvier 2024, dans un grand mouvement de communion. Cette manifestation internationale, qui advient le 3ème dimanche du mois de janvier depuis plusieurs années, ne pouvait pas rester confidentielle une fois de plus en Martinique.

F ace aux menaces imminentes, d’inscription d’un droit de l’avortement dans la Constitution et de légalisation de l’euthanasie ou du suicide assisté en 2024, nous ne pouvions rester, en conscience, silencieux. Il n’était pas possible de laisser à d’autres, là-bas, le soin de protester contre la culture de mort, si prégnante dans notre société, gangrénée par l’avortement, lequel a atteint un triste record l’an dernier, par la drogue, la violence meurtrière, la banalisation de la pornographie et de la prostitution notamment chez les plus jeunes, le harcèlement scolaire et bien d’autres maux qui attestent d’une perte du sens de la valeur de la vie et de la dignité humaine. Oui ! Nous nous devions de nous mettre en marche. Marcher pour la vie, pour la célébrer, pour la servir, pour la protéger. L’appel de St Jean-Paul II ne doit pas cesser de nous convoquer. « Respecte, défends, aime et sers la vie, toute vie humaine !

C'est seulement sur cette voie que tu trouveras la justice, le développement, la liberté véritable, la paix et le bonheur ! » Marcher pour l’avènement d’une culture de vie. Marcher pour réaffirmer avec l’interdit fondamental de tuer, la prescription positive du devoir de protection de la vie, de la vie de tout homme et singulièrement des plus fragiles. Se mettre en marche pour signifier notre refus de l’indifférence et de la désespérance.

 En Martinique, nous avons fait le choix de porter cette défense de la vie explicitement au nom de Jésus-Christ, dans l’enracinement de l’Évangile de la vie avec pour slogan premier : « Je suis chrétien, avec Jésus, je choisis la vie ». Il ne s’agissait pas de s’enfermer dans un entre-soi avec la volonté de ne s’adresser qu’aux seuls chrétiens. Le respect de la vie est attendu de tout homme. Et fort heureusement, les catholiques n’ont pas été les seuls à être présents sur la place ! Mais il s’avérait nécessaire d’assumer notre responsabilité de chrétien en témoignant au monde, humblement, mais fermement de la Parole de vérité. Le Christ, « Chemin, vérité et vie », n’est-il pas le vrai rempart à la culture mortifère ? C’est Lui la source de laVie. C’est Lui notre espérance. C’est Lui notre Sauveur. La journée a été réussie aux dires de tous, grâce notamment à la forte et belle implication de jeunes dans la conception, l’organisation, la communication et l’animation.

La manifestation s’est déroulée dans le cadre magnifique de la baie de Trinité sous un temps radieux. Elle a commencé par une marche aller/ retour de la Place Joyeuse à la plage du Raisinier, où des signets avec la prière pour la vie de St Jean-Paul II ont été distribués aux baigneurs. Nous sommes revenus sur la place pour la célébration de la vie. Le Podium a été animé et orchestré, avec un enthousiasme très vivifiant, par Ingrid et Sylvie en parfait duo. Se sont succédés, avec dynamisme et ferveurdans l’Esprit Saint, Joël Cadran pour la louange, Samantha Exilie et ses compagnes pour un art gestuel tout en grâce sur des poèmes poignants de Emmeline, Audrey, Isabelle, Stessy et Rose pour des témoignages sincères et édifiants. Le Père Aine nous a exhortés à partir de l’interpellation « Suis-je le gardien de mon frère" ? Ingrid nous a ensuite régalés avec une improvisation slamée du poème « La vie est la vie » de Mère Térésa. Puis c’est le groupe Souls’Harmony qui nous a entraîné avec feu à glorifier Dieu par le chant et la danse en clôture de la rencontre. Les participants ont été conviés, tout au long de la manifestation, à réaliser une oeuvre picturale commune en appliquant, sur un arbre de vie préalablement peint, la marque d’un doigt, à l’aide de peintures de couleurs différentes. Il s’agissait, par ce geste symbolique de manifester son adhésion à la vie et la reconnaissance de l’unicité de tout être humain appelé à ajouter son empreinte spécifique à la diversité du monde, à assumer la singularité de sa vie. La démarche pouvait être faite aussi en mémoire d’une personne décédée, en action de grâce ou en réparation. Le père Aine et le père Aïzo se sont rendus disponibles pour le Sacrement de la réconciliation, afin que les vies soient déliées des entraves du péché.

Radio Saint-Louis, qui n’a pas ménagé ses efforts dans la promotion de la Marche, a permis aux absents de communier à travers les ondes à cet événement diocésain, par de mini reportages et des interviews. Alors MERCI ! Merci à vous marcheurs pour la vie, à vous qui, d’une manière ou d’une autre, avez marché pour la protection de la vie ! Merci aux bénévoles de différents mouvements du Diocèse sans lesquels cette manifestation n’aurait pas pu être organisée. Merci à ceux qui ont contribué à son financement par des dons en nature ou monétaire. Merci à ceux qui, empêchés de participer à la Marche, l’ont portée dans la prière. MERCI !

Par votre mobilisation, vous avez répondu « OUI à la question « Suis-je le gardien de mon frère ? », vous avez proclamé votre OUI à la vie. Vous vous êtes engagés, là où tant sont prêts à démissionner. Et à ceux qui n’avaient pas été informés, à ceux qui n’avaient pas encore mesuré l’importance de l’implication de chacun, à ceux qui n’avaient pas pris suffisamment conscience des enjeux majeurs de l’affrontement entre la vie et la mort, nous vous disons : rendez-vous en 2025 !

Ensemble, nous dirons, quels que soient les défis que nous aurons à relever : « Merci Seigneur. Merci pour la vie ! Merci de faire de nous des apôtres de la vie et des prophètes de l’espérance du triomphe de celle-ci ».

Eliane Catorc Pastorale de la vie de Martinique

 Contactez-nous : Ecrivez-nous : pastovie972@gmail.com Suivez la Pastorale de la Vie 972 sur : EcclesiaM, Facebook, Instagram et Youtube

Eglise en Martinique N°675

Dans la même catégorie

  • Diocèse de Martinique

    In Memoriam Père Gaston Jean-Michel

    Le 21 avril 2015, dans sa 104ème année, après une vie au service du Seigneur et de l’Eglise en Martinique, Mgr Gaston Jean-Michel a rejoint la Maison [...]

    lundi 22 avril 2024
    Evènement/Activité

  • Diocèse de Martinique

    Dédicace de la co-cathédrale de Saint-Pierre

    Après plusieurs reports dus à des retards de livraison de chantier, la date du 2 avril 2024 a été retenue pour la dédicace de la Co-cathédrale de [...]

    lundi 22 avril 2024
    Evènement/Activité

  • Diocèse de Martinique

    Les reliques du Curé d’Ars en visite en Martinique

    Jean-Marie Vianney est un homme qui a marqué son temps par son héroïsme et son zèle pastoral. Son dévouement a fait retentir son enseignement sur [...]

    lundi 22 avril 2024
    Evènement/Activité